Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 08:53

Crise : Nicolas Sarkozy exclut un plan d'aide à la consommation

[ 08/01/09  ]

Dans ses voeux aux parlementaires, le chef de l'Etat a estimé, hier, que la relance par la consommation « ne sert à rien ». Et il a fait la leçon aux élus de tous bords, sans toutefois dire un mot du retrait du texte contesté sur le travail dominical.

Le 31 décembre, lors de ses voeux aux Français, Nicolas Sarkozy s'était déclaré prêt « s'il le faut, à faire davantage » contre la crise économique. Il a dit peu ou prou la même chose hier en présentant ses voeux aux parlementaires, mais en y ajoutant une précision de taille. Comme le Premier ministre la veille, le chef de l'Etat a rejeté toute relance par la consommation : « Si la relance par la consommation marchait, cela se saurait. On en a eu deux, une de Chirac, une de Mitterrand. Cela ne sert à rien. Dans les deux cas, on a versé de l'eau dans le sable, on a accru les déficits de la France, nous n'avons pas gagné de parts de marché et en plus nous avons poussé les productions étrangères et les délocalisations. »

Dans un contexte social tendu, la première secrétaire du PS, Martine Aubry, et le président du Modem, François Bayrou, réclament un second plan de relance orienté sur le pouvoir d'achat. Et sans aller jusque-là, des élus de la majorité pourraient bien, à l'instar du rapporteur général du budget, Gilles Carrez, souhaiter des crédits supplémentaires en faveur des plus défavorisés (« Les Echos » d'hier).

Invite au « sang-froid »

« Que chacun garde son sang-froid », a martelé Nicolas Sarkozy, tant lors du Conseil des ministres que face aux parlementaires. Les uns et les autres en auront sans doute besoin s'ils doivent expliquer aux électeurs que l'Etat « prêtera » à nouveau aux banques : « Nous irons au-delà de la première tranche de fonds propres prêtés (10,5 milliards, NDLR) en décembre », a réaffirmé hier le président.

L'invite au « sang-froid » pouvait aussi s'entendre globalement hier, Nicolas Sarkozy ayant fait la leçon aux parlementaires de tous bords. A la gauche, il a reproché ses tactiques d'obstruction et ses « amendements déposés à la brouette », jugeant que « ce n'est pas une démocratie mature qui fait comme cela » et appelant de ses voeux un consensus plus qu'improbable sur la loi organique réformant la procédure parlementaire.

« Omniprésident »

Aux élus de droite qui se plaignent d'un agenda trop chargé sans hiérarchisation suffisante des réformes, il a lancé : « Je sais combien vous êtes accaparés, vous êtes nombreux à me le dire (...) Mais enfin, quel parlementaire pourrait se plaindre d'avoir trop de travail dans la situation actuelle de notre pays ? » Et d'ajouter : « On va continuer à travailler et à travailler très dur. » Quitte à revendiquer le qualificatif d'« omniprésident ». « Je préfère plutôt qu'on dise cela que roi fainéant », comme « on en a connu », a-t-il lancé, en visant implicitement Jacques Chirac.

En revanche, le chef de l'Etat n'a pas dit un mot sur la proposition de loi sur le travail dominical, retiré la veille de l'agenda parlementaire, si ce n'est par une allusion aigre-douce au tout début de son intervention lorsqu'il a salué - sans parler de lui, a-t-il juré - ceux qui ont vécu « l'expérience de se sentir minoritaire dans leur famille politique ». Plusieurs élus de la majorité n'ont relevé ni cette remarque ni la leçon qu'ils venaient de recevoir, préférant retenir le silence du chef de l'Etat sur une réforme qui ne les convainc pas. Le vice-président du groupe UMP à l'Assemblée, Jean Leonetti, était tout sourire. « Cela veut dire qu'il y tient moins qu'avant », a souligné, de son côté le député de la Somme Alain Gest, qui espère que l'exécutif donnera priorité à la loi sur le logement. Le chef de file des députés, Jean-François Copé, comptait bien convaincre le chef de l'Etat (qu'il voit ce matin lors du petit déjeuner des dirigeants de la majorité) de ne reprogrammer la proposition de loi sur le travail dominical qu'après l'entrée en vigueur de la réforme de la procédure parlementaire (limitant le temps de débat dans l'hémicycle).

ELSA FREYSSENET

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans France
commenter cet article

commentaires