Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 12:35

8071365700874.jpg

Par 
Doctorant en géopolitique

 


LE PLUS. Cinq Français opposés au mariage pour tous ont été reçus, le 13 juin dernier, par la Douma à Moscou. Proches des milieux catholiques traditionalistes, ils font de la société russe, fondée sur une base chrétienne, un modèle à suivre. Une vision de la Russie fantasmée, selon Ronan Evain, doctorant à l’Institut français de géopolitique et spécialiste de l’espace post-soviétique.

Édité par Sébastien Billard 

 

Protestations autour de la question des droits des homosexuels à Moscou, le 27 mai 2007 (S.PONOMAREV/SIPA).

 

L’audition de cinq activistes et intellectuels français opposés au mariage homosexuel par la Douma d’État, le 13 juin, a permis de mettre en avant les représentations et fantasmes que soulèvent la politique familiale et sociétale russe en France.

 

Proches de l’extrême-droite et des milieux catholiques traditionalistes, Aymeric Chauprade, Odile Tequi, François Legrier, Hugues Revel et Fabrice Sorlin étaient invités à s’exprimer sur les conséquences de l’ouverture du mariage aux couples du même sexe sur la société française, alors que la Douma tente de légiférer sur l’interdiction de l’adoption d’enfants russes par des couples homosexuels.

 

Une vision parcellaire et partisane de la société russe

 

"L’appel de Moscou" d’Aymeric Chauprade, repris sur le site d’Égalité & Réconciliation, est caractéristique de cet attachement à un prétendu modèle russe, basé sur des principes religieux et identitaires stricts.

 

Au-delà de la question du droit des minorités sexuelles, mis à mal ces derniers mois par une série de lois limitant la liberté d’action des organisations LGBT, la Russie constituerait donc pour ces activistes un rempart chrétien contre la diffusion d’un modèle familial alternatif, par essence exogène et nord-américain, dans les sociétés européennes.

 

Et c’est sur la base d’une fraternité chrétienne de fait entre orthodoxie russe et extrémisme catholique que "les forces saines de la communauté européenne" décrite par le député du Parti communiste russe Sergueï Gavrilov, devrait désormais s’unir autour de la Fédération de Russie pour défendre un modèle familial traditionnel.

 

Ainsi, pour Aymeric Chauprade, "le temps est venu de former, autour de la Russie, et avec les patriotes de tous les pays, l’Internationale de ceux qui aiment leur identité, leur famille, et qui refusent que la personne soit réduit à une marchandise !" Si la sémantique choisie est savoureuse, cet appel démontre la vision parcellaire et partisane de la société russe qui s’est diffusée au sein de l’extrême-droite française.

 

Une pratique religieuse assez faible

 

La "marchandisation du corps humain", brandie comme un épouvantail par les opposants à l’instauration en France du mariage pour les couples du même sexe, est d’ores et déjà une réalité russe. Et le modèle familial russe vanté par ces français lors de leur passage à la Douma est bien plus libéral que ce que les représentations circulant dans les milieux conservateurs veulent bien laisser croire.

 

Malgré la montée en puissance de l’Église orthodoxe russe depuis la chute de l’URSS, et son influence notable sur la vie politique, la pratique religieuse dans le pays reste relativement faible.

 

Un récent sondage de l’Institut Sreda révèle que seuls 41% de la population russe se considère comme orthodoxe, contre 6,9% de musulmans (tous courants confondus). Et parmi ces orthodoxes, seuls 15% déclarent pratiquer régulièrement une activité religieuse.

 

Dans ce contexte, l’Église orthodoxe n’est pas à même d’insuffler seule des réformes sociétales majeures et, si les récentes lois pénalisant la "propagande" homosexuelle ont recueilli le soutien d’une immense majorité de la population, c’est avant tout en raison d’un rejet de l’homosexualité profondément ancré dans la société russe plutôt que pour de simples considérations religieuses.

 

La GPA y est déjà pratiquée

 

La gestation pour autrui est ainsi pratiquée dans le pays depuis 1995. Inscrite dans le Code de la famille, elle peut faire l’objet d’une rémunération tout à fait légale, se situant entre 12.000 et 25.000 euros selon la région où elle est pratiquée, les prestations fournies par les différents intermédiaires et l’état général de la mère porteuse.

 

Gérée par une poignée de sociétés ayant pignon sur rue, cette pratique est globalement bien acceptée par la population russe, plusieurs personnalités et femmes d’affaires ayant d’ailleurs rendu public leur recours à une mère porteuse pour raison de santé ou plus prosaïquement pour ne pas mettre leur carrière entre parenthèse le temps d’une grossesse.

 

L’Église orthodoxe n’a de son côté exprimé qu’une opposition de principe, peu à même de changer la donne face aux défis démographiques auxquels doit faire face la Fédération de Russie, dont la population continue de chuter malgré les politiques natalistes mises en place dans les années 2000.

 

Reconnue par le ministère de la Santé comme un traitement contre l’infertilité, la gestation pour autrui a même vu son champ d’action s’élargir ces dernières années avec la possibilité offerte depuis 2010 aux célibataires des deux sexes de recourir à cette pratique.

 

Rien ne s’oppose donc aujourd’hui à ce que des couples homosexuels russes ou étrangers deviennent parents en ayant recours aux services d’une mère porteuse russe et de donneurs, bien que le droit russe n’autorise la mention que d’un seul nom sur le certificat de naissance dans pareil cas.

 

L'avortement et le divorce sont acceptés

 

La politique familiale traditionaliste défendue par les associations Dies Irae et le Mouvement Catholique des Familles, respectivement représentées à la Douma par Fabrice Sorlin et François Legrier, se situe aux antipodes des pratiques de la société russe.

 

En vantant les mérites d’un État à même de s’opposer à "l’attaque contre la famille" décrite par Aymeric Chauprade et en faisant de la Russie un modèle moral et sociétal, ces organisations feignent d’ignorer le schéma familial libéral instauré en Union soviétique et toujours en vigueur aujourd’hui.

 

L’avortement, autorisé en 1920, a ainsi longtemps fait office de moyen de contraception pour les femmes russes. Et si les chiffres annuels de l’avortement sont en baisse constante depuis la fin des années 1990 et la généralisation du recours à de véritables moyens de contraception, ils sont restés supérieurs aux naissances jusqu’en 2007.

 

De la même manière, le divorce ne fait pas l’objet de condamnations sociales ou politiques spécifiques. Libéralisé dès 1917, il n’a été que brièvement limité par le puritanisme stalinien, tout comme l’avortement. Aujourd’hui encore, le taux de divorce en Russie est 2,5 fois supérieur à la France.

 

L’annonce récente du divorce de Vladimir Poutine a d’ailleurs été accueillie de manière bienveillante et l’Église s’est gardée de tout commentaire officiel. Sa position relativement souple vis-à-vis du divorce et du remariage, autorisés dans certains cas de figures tels que l’adultère, a notamment incité le directeur de l’Association russe des experts en christianisme orthodoxe, Kirill Frolov, à affirmer que le Patriarche Kyrill "compatissait à la décision du couple", persuadé que "son jugement sera plein de justesse, de compassion et comprendra une évaluation morale de ce divorce."

 

Des considérations identitaires ou religieuses secondaires

 

Les récentes initiatives du Conseil de coordination auprès du président russe pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale d'actions dans l'intérêt des enfants, et notamment le Concept de politique familiale en Russie d'ici 2025, visant à encourager la constitution de familles nombreuses et ainsi ralentir le déclin démographique de la Russie, semblent rejoindre les positions des conservateurs français en matière de politique familiale.

 

Mais les pistes de réflexion engagées par la Douma, et notamment la limitation de l’avortement ou la taxation des divorces, ne reposent pas uniquement sur des considérations identitaires ou religieuses comme l’affirme Aymeric Chauprade en saluant le "redressement spirituel" du pays, mais principalement sur la nécessité absolue pour la Russie de sortir de la crise démographique dans laquelle elle est plongée depuis plus de 20 ans.

 

Ces mesures extrêmes, qui sont seulement à l’état de projet, semblent dérisoires face à la réalité de la société russe moderne. Elles font suite au relatif échec des diverses politiques incitatives en matière de démographie, qui n’ont en réalité fait qu’avancer les naissances sans augmenter significativement le nombre d’enfants par femme.

 

Au-delà du "regain d'autorité de la famille traditionnelle, avec un père et une mère officiellement mariés" vanté par Elena Mizoulina, présidente du comité pour la famille à la Douma, seules les nouvelles approches contenues dans ce Concept de politique familiale semblent à même de relancer la croissance démographique russe.

 

Inspirées de politiques en vigueur au sein de l’Union européenne, elles ambitionnent notamment de faciliter l’accès des mères de famille aux études supérieures ou au monde du travail, la création de plus d’un million de nouvelles places dans les établissements périscolaires, le renforcement de l’offre de logements sociaux et l’augmentation des allocations familiales. Et battent en brèche les représentations d’un modèle familial russe conservateur et chrétien véhiculé par l’extrême-droite et les milieux catholiques traditionalistes français.

Ailleurs sur le web

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Europe
commenter cet article

commentaires