Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 19:49

a-copie-22.png

 

Le président Barack Obama a annoncé le retrait d’une partie des troupes américaines d’Afghanistan : 10 000 hommes d’ici la fin de l’année, 23 000 supplémentaires d’ici l’été 2012. Rappelons que l’on compte 100 000 soldats américains et 90 000 « privés » travaillant pour Washington ; par ailleurs, la guerre coûte aux Etats-Unis 2 milliards de dollars par semaine. Deux considérations ont amené le président Obama à cette décision : la campagne présidentielle commencera à l’automne et il veut se prévaloir d’un retrait en Afghanistan ; alors que le déficit américain est devenu abyssal, de moins en moins d’Américains comprennent les raisons de la présence de leurs troupes en Afghanistan, surtout après la mort d’Oussama Ben Laden.

Depuis plusieurs mois déjà, des informations avaient filtré sur la manière dont les Etats-Unis voulaient « sortir » d’Afghanistan. Ils étaient désormais prêts à négocier avec les talibans (pourtant classés comme organisation terroriste), sans conditions préalables : ils n’exigeaient plus ni l’arrêt de la violence, ni l’acceptation par ceux-ci de la Constitution afghane.

Dans un commentaire pour l’hebdomadaire The Nation, « Obama fails to Outline Sensible Afghan Drawdown » (23 juin), Robert Dreyfuss citait un responsable de la Maison Blanche : « C’est un premier retrait. Nous allons continuer les réductions... Nous avons substantiellement réduit la guerre en Irak et maintenant nous nous concentrons sur l’Afghanistan. » Et le responsable d’ajouter : « Nous n’avons pas vu de menace terroriste émanant de l’Afghanistan depuis sept ou huit ans. La menace vient du Pakistan et, même là, la direction d’Al-Qaida a été décimée et virtuellement a été éliminée du champ de bataille. »

Mais alors, s’interroge Dreyfuss, pourquoi rester jusqu’en 2014 ?

La politique étrangère américaine en Afghanistan est fondée sur des mythes et une réécriture de l’histoire, écrit Robert Parry : les Etats-Unis se seraient désengagés de l’Afghanistan juste après le retrait soviétique en 1989 (« Three deadly war myths », consortiumnews.com).

Nous « fêterons » bientôt les dix ans de la guerre américaine en Afghanistan et son bilan est catastrophique, d’abord pour le pays et son peuple, soumis à des bombardements et à des dommages collatéraux, à un gouvernement corrompu, fraudeur et cantonné à Kaboul. Catastrophique aussi parce que cette guerre a provoqué l’extension du conflit au Pakistan, où la situation est plus instable que jamais (lire l’article de Jean-Luc Racine, « Le Pakistan après la mort d’Oussama Ben Laden », Le Monde diplomatique, juin 2011.). Le suivisme français à l’égard de Washington mérite aussi d’être souligné : alors que, partout ailleurs en Europe, cette guerre est contestée, en France M. Sarkozy semble seul maître de la décision. Et il annonce l’envoi ou le retrait des troupes au gré des décisions de Washington, alors qu’il serait nécessaire d’annoncer le retrait définitif des troupes françaises, qui ne peut être soumis au calendrier électoral américain.

A supposer que la guerre ait eu pour objectif de sauver les femmes afghanes, comme le proclamaient certains, le bilan en ce domaine est aussi désastreux et celles-ci se retrouveront bientôt avec un gouvernement dans lequel les talibans seront au moins partie prenante, et plus probablement la force dominante.

Pour l’un des meilleurs connaisseurs de l’Afghanistan, le chercheur Gilles Dorronsoro, « les talibans ont gagné la guerre » (Journal du dimanche, 26 juin) :

« Les talibans nous voient nous affaiblir rapidement, ils savent qu’ils n’ont qu’à attendre. Nous arrivons à la table de discussion avec la certitude qu’un tiers des troupes occidentales sera parti fin 2012 : que peut-on exiger des talibans dans ces conditions ? Pour compléter le tableau, le président Karzai est davantage un problème qu’une solution, le régime ne fait aucun progrès sur la gouvernance et tous les objectifs de construction de l’armée afghane ont échoué… La conclusion logique, c’est que les talibans ont gagné la guerre. »

Les autorités afghanes pourront-elles s’en sortir seules en 2014 ?

« Évidemment, c’est non. La réalité, c’est que le calendrier, basé sur un retrait achevé en 2014, ne pourra pas être tenu. Nous serons obligés de conclure un accord politique dans l’année qui vient. Mais, comme le temps presse, l’accord sera mauvais et ouvrira la porte au retour des talibans en position hégémonique. »

 

http://blog.mondediplo.net/2011-06-27-Afghanistan-la-victoire-des-talibans

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article

commentaires