Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 19:06

arton204-74f63.jpgLe 4ème Congrès de l’AFPS s’est tenu ce week-​​end à Saint Denis, ras­sem­blant plus de 200 délégués, venus des 100 groupes locaux implantés dans presque toutes les villes de France. Il a fait le bilan des 2 années écoulées depuis notre dernier congrès, et posé les orien­ta­tions de notre asso­ciation pour les deux années à venir.


Appel au rassemblement et à la mobilisation


Le 4ème Congrès de l’AFPS s’est tenu ce week-​​end à Saint Denis, ras­sem­blant plus de 200 délégués, venus des 100 groupes locaux implantés dans presque toutes les villes de France. Il a fait le bilan des 2 années écoulées depuis notre dernier congrès, et posé les orien­ta­tions de notre asso­ciation pour les deux années à venir.

Au len­demain de ce congrès, je veux adresser à tous les mili­tants et amis de l’AFPS un appel au ras­sem­blement et à la mobilisation.

Nous sommes fiers d’avoir accueilli à l’occasion de nos débats Bassem Tamimi, notre invité d’honneur, repré­sentant du comité popu­laire de Nabi Saleh en Palestine occupée, qui a enfin pu séjourner en France après des années de prison pour ses acti­vités de résis­tance civile contre l’occupation israé­lienne. Son inter­vention d’une grande force humaine et poli­tique nous est allée droit au cœur.

Hael el-​​Fahum, ambas­sadeur de Palestine en France, nous faisait bien sûr l’honneur de sa pré­sence. Il nous a dit l’importance capitale de la soli­darité inter­na­tionale, sou­li­gnant le rôle de notre mobi­li­sation lors du vote his­to­rique pour l’admission de l’Etat de Palestine à l’ONU.

De son côté Jacques Picard, Conseiller régional d’Ile de France, nous pré­sentant la convention signée entre le Conseil régional et le gou­ver­norat de Jéru­salem (occupée), a montré que les actions de coopé­ration décen­tra­lisée peuvent avoir une haute portée poli­tique et mettre concrè­tement en cause les faits établis illégaux.

Nous lançons aujourd’hui un appel solennel à toutes celles et tous ceux épris de justice et désireux de voir enfin émerger la paix au Proche-​​Orient. Nul n’ose plus le nier : la paix suppose de voir, enfin, réa­lisés, les droits nationaux du peuple pales­tinien. Mais ceux-​​ci conti­nuent, année après année, décennie après décennie, à être niés, bafoués, pié­tinés, violés, par la poli­tique des gou­ver­ne­ments suc­cessifs d’Israël. Ces gou­ver­ne­ments n’ont de cesse de pour­suivre et d’intensifier la colo­ni­sation des ter­ri­toires pales­ti­niens occupés, de détourner les res­sources pales­ti­niennes, ses terres, l’eau, d’empêcher toute vie sociale, écono­mique, cultu­relle, poli­tique pales­ti­nienne. Ils enferment la popu­lation entre des murs d’annexion en Cis­jor­danie, l’assiègent dans la bande de Gaza, can­tonnent à l’exil forcé ceux que l’expulsion a trans­formés en réfugiés depuis des géné­ra­tions… Ils sou­mettent toute résis­tance à une répression massive et meur­trière, avec l’armée et les colons, et ciblent tout par­ti­cu­liè­rement la résis­tance popu­laire. Les diri­geants israé­liens ne cessent de le répéter, de la tribune du congrès amé­ricain à celle des Nations unies : ils refusent un Etat pales­tinien dans les fron­tières de 1967, ils refusent le déman­tè­lement des colonies, toutes illé­gales, ils rejettent le droit au retour des réfugiés pales­ti­niens, ils refusent la sou­ve­raineté pales­ti­nienne à Jérusalem-​​Est et mettent en œuvre uni­la­té­ra­lement cette poli­tique sur le terrain. Et pourtant, se sou­mettant aux exi­gences israé­liennes, à l’instar des diri­geants de la Maison Blanche, les gou­ver­ne­ments euro­péens, et le gou­ver­nement français en par­ti­culier, conti­nuent de prôner une reprise des négo­cia­tions dans le seul tête à tête israélo-​​palestinien, tota­lement dés­équi­libré au profit de l’occupant. Ils per­sistent à refuser de recon­naître l’Etat pales­tinien comme membre de plein droit des Nations unies tant que les négo­cia­tions n’auront pas abouti, c’est-à-dire tant que la puis­sance occu­pante s’y oppose. Quelle hypo­crisie ! Pire : quelle com­plicité ! Car l’Union euro­péenne qui a décidé de pres­sions écono­miques pour peser contre l’unité nationale qu’exige la société pales­ti­nienne, refuse à l’inverse toute sanction contre la poli­tique israé­lienne, laissant ses diri­geants jouir d’une totale impunité. Pire encore : refusant de sus­pendre l’accord d’association entre l’UE et Israël jusqu’à ce que Tel-​​Aviv res­pecte a minima les droits humains, l’UE au contraire déve­loppe avec Israël une « Poli­tique euro­péenne de voi­sinage » qui l’intègre de fait au marché européen et déve­loppe des col­la­bo­ra­tions écono­miques, tech­no­lo­giques, stra­té­giques, tous azimuts comme un blanc seing à sa poli­tique cri­mi­nelle, un signal bien­veillant pour la péren­niser. Cette hypo­crisie com­plice entrave dès lors l’avènement de la paix. Nous lançons donc un appel solennel : exi­geons de notre gou­ver­nement qu’il mène une poli­tique étrangère conforme aux prin­cipes qu’il pro­fesse, conforme au droit. Exi­geons de notre gou­ver­nement qu’il contribue à mettre un terme à l’impunité de la poli­tique israé­lienne, par des sanc­tions effi­caces, écono­miques, judi­ciaires et poli­tiques, et qu’il fasse tout pour qu’elles soient adoptées par ses par­te­naires de l’UE. Exi­geons de la France qu’elle interdise l’entrée des pro­duits des colonies. Exi­geons qu’elle mette un terme aux pres­sions écono­miques qui pèsent sur le peuple pales­tinien. Exi­geons que la France inter­vienne avec fermeté pour obtenir la libé­ration des pri­son­niers poli­tiques pales­ti­niens. Exi­geons qu’elle recon­naisse l’Etat de Palestine plei­nement sou­verain dans ses fron­tières de 1967 avec Jérusalem-​​Est pour capitale, qu’elle défende le droit au retour des réfugiés, et inter­vienne avec déter­mi­nation en ce sens à l’Assemblée générale comme au Conseil de sécurité des Nations unies.

Exi­geons aussi de la France qu’elle cesse de salir son propre honneur, ce qu’elle fait en inculpant des mili­tants du droit et de la paix qui, faute d’initiative digne de ce nom de notre pays, ont décidé de boy­cotter de quelque façon que ce soit la poli­tique raciste et cri­mi­nelle du gou­ver­nement israélien. Cri­mi­na­liser des défen­seurs du droit, c’est cri­mi­na­liser tous ceux et toutes celles qui défendent le droit. Nous ne pouvons le tolérer.

Le mou­vement de soli­darité avec le peuple pales­tinien en France, en Europe et dans le monde s’est consi­dé­ra­blement déve­loppé, sur la base d’actions com­munes, dont les cam­pagnes BDS, dans un ras­sem­blement fondé sur la défense du droit inter­na­tional. Ce mou­vement citoyen sans fron­tières est devenu, aux côtés de la résis­tance pales­ti­nienne et des orga­ni­sa­tions israé­liennes anti­co­lo­nia­listes, un para­mètre incon­tour­nable de la diplo­matie elle-​​même. Nous nous féli­citons du déve­lop­pement de notre asso­ciation dans la société, adhé­sions nou­velles, création de groupes locaux, établis­sement de rela­tions fruc­tueuses avec nombre d’organisations en France comme en Europe et au-​​delà. Mais cela ne suffit pas. La soli­darité avec le peuple pales­tinien demande que nous soyons beaucoup plus nom­breux et plus forts. Non pas seulement pour crier notre colère, mais pour que la France, enfin, prenne sa place dans le combat pour la fin d’une injustice qui n’a que trop duré.

 

Taoufiq Tahani Président de l’AFPS

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Palestine libre
commenter cet article

commentaires