Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 12:56

paraguay-mapa.gif

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2012-10-29-Au-Paraguay-le-changement-a

 

M. Federico Franco, qui occupe la présidence du Paraguay depuis le « coup d’Etat parlementaire » du 22 juin 2012 (1), ne perd plus une occasion de montrer qu’il va régulièrement à la messe : très proche des milieux catholiques conservateurs, il souhaite sans doute plaire au Vatican qui, avec Taiwan, est l’un des rares Etats du monde à avoir reconnu son gouvernement de facto.

S’imaginait-il toutefois que sa nouvelle ferveur serait source de tracas ? Le 6 septembre dernier, lors d’une cérémonie religieuse à laquelle assistait M. Franco, Monseigneur Melanio Medina — véritable symbole national de la lutte contre la dictature d’Alfredo Stroessner (1954-1989) et ancien président de la Commission « vérité et justice du pays » — profite de son homélie pour critiquer les semences génétiquement modifiées, dont le Paraguay entend libéraliser encore davantage l’utilisation. M. Franco se lève et l’interrompt. A son tour, il prend la parole et se lance dans un « prêche » en faveur des organismes génétiquement modifiés (OGM), avant de justifier l’autorisation de nouvelles variétés sur les terres de la République. S’enflammant, il exige de l’évêque qu’il lui fournisse les preuves de la dangerosité de semences transgéniques, s’engageant à les faire interdire si les documents étaient concluants (2).

Quelques semaines plus tard, en France, l’équipe de Gilles-Eric Séralini de l’université de Caen publie son étude « choc » sur la nocivité de la variété de semences OGM de maïs autorisée au Paraguay. Indépendamment des critiques probablement légitimes formulées à l’encontre de ces résultats, cette publication n’aurait-elle pas dû conduire M. Franco à revenir sur sa décision de démanteler les organismes de contrôle paraguayens œuvrant dans ce domaine ?

Quatre mois après son acrobatique accession au pouvoir, M. Franco, mêlé à divers scandales, fait l’objet de nombreuses critiques. En cause, son népotisme — 27 membres de sa famille ont en effet été nommés à des postes-clés dans la fonction publique (3) —, mais également l’augmentation spectaculaire de sa fortune (+ 748 % en quatre ans (4)). Sur ce dernier point, le président putschiste a immédiatement riposté. Mais ses explications l’ont discrédité davantage : il a dû reconnaître avoir fourni de fausses informations dans sa déclaration de patrimoine (5).

Le gouvernement paraguayen se trouve actuellement isolé dans la région. Le conservateur espagnol Mariano Rajoy a même dû refuser sa participation au sommet ibéro-américain qui se tiendra à Cadix les 16 et 17 novembre prochain. Le chef d’Etat espagnol ne souhaitait pas froisser les pays de l’Union des nations sud-américaines (Unasur), qui avaient menacé de boycotter le rendez-vous si M. Franco s’y rendait.

Ses soutiens en Europe, M. Franco se voit donc contraint de les trouver auprès de partis d’extrême droite, comme le Parti de la liberté autrichien (FPÖ), très actif au Paraguay où il multiplie les visites et les contacts depuis plus d’un an (6). Le 12 septembre dernier, son dirigeant, M. Martin Graf, s’est rendu dans le pays pour exprimer son soutien au président de facto, avant de verser 5 000 dollars aux familles des policiers tués lors de l’affrontement qui, le 15 juin 2012, a opposé des paysans (occupant des terres volées pendant la dictature de Stroessner) aux forces de l’ordre (17 morts, 11 paysans et 6 policiers) (7). M. Graf a comparé la situation du gouvernement du Paraguay avec celle de son pays en 2000, quand l’extrême droite avait fait son entrée au gouvernement. Vienne avait subi les sanctions diplomatiques de l’Union européenne.

D’autre part, bien qu’écarté du Marché commun du Sud (Mercosur) depuis le coup d’Etat, le Paraguay offre une tête de pont aux Etats-Unis au cœur d’un bloc régional qui, avec l’entrée du Venezuela, menace de s’émanciper. Des parlementaires paraguayens (ils sont pratiquement tous de droite) ont demandé l’installation d’une base militaire au nord du pays (Chaco paraguayen), à la frontière avec la Bolivie, le Brésil et l’Argentine (8)

Les bénéficiaires de la destitution de M. Fernando Lugo apparaissent de plus en plus clairement : les grands propriétaires terriens, qui craignaient la menace d’un mouvement de récupération des terres mal acquises ; les acteurs (nationaux et multinationaux) de l’agrobusiness, qui redoutaient l’augmentation de la taxe sur l’exportation du soja et souhaitent l’autorisation des nouvelles variétés d’OGM (au Paraguay, quatrième exportateur mondial de soja, l’exportation de cette oléagineuse est actuellement taxée à hauteur de 1 %) ; et les partis politiques de droite (ainsi que leurs alliés à l’échelle internationale), qui avaient besoin de mettre la main sur l’exécutif afin de préparer les élections prévues au printemps 2013. « Bien que le gouvernement de Lugo n’ait pas été un gouvernement de gauche », estime l’analyste Hugo Richer, grâce à lui « la gauche a disposé d’une influence inédite » pendant quelques années au Paraguay (9). C’était déjà trop…

Les élections de l’année prochaine s’avèreront particulièrement difficiles pour les forces progressistes. Elles risquent d’arriver divisées puisque le Frente Guasu — la coalition de vingt partis et mouvements politiques qui avait porté M. Lugo au pouvoir — ne parvient pas à se mettre d’accord sur une candidature. Un candidat unique aurait déjà peiné à lutter contre une droite extrêmement puissante qui contrôle l’Etat, les médias et dispose de moyens suffisants pour acheter des voix (10). Si, de surcroît, la gauche se déchire…

 

 

(1) Lire «  Coup d’Etat au Paraguay  », La valise diplomatique, 23 juin 2012.

(2) Scène rapportée dans «  Franco interrumpe homilía para responder a críticas de obispo sobre uso de transgénicos  », Ultima Hora, Asunción, 6 septembre 2012.

(3) Cf. «  Un total de 27 familiares de Federico Franco ocupan cargos públicos  », El Mundo, Madrid, 17 septembre 2012.

(5) Cf. «  Franco admite que falseo datos y no consigue justificar 645 mil dólares  », Ultima Hora, 16 octobre 2012.

(6) Cf. «  Oh, wie schön ist Paraguay  », Profil, Vienne, 22 février 2012.

(7) Lire «  Paraguay, nouvelles manœuvres pour renverser le président  », La valise diplomatique, 22 juin 2012.

(8) Cf. «  Plantean como salida instalar una base militar de EEUU  », Ultima Hora, 5 septembre 2012.

(9) Hugo Richer, «  Seis preguntas y seis respuestas sobre la crisis paraguaya  » (PDF), Nueva Sociedad, n° 241, Buenos Aires, septembre-octobre 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article

commentaires