Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 19:50

705797364.jpg

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/04/CHAUVIER/48998

 

 

 

Vies multiples, passion commune : celles de communistes des « années de feu », des années 1930 aux camps nazis, vichystes. Ou staliniens. Ainsi le parcours exceptionnel de cet avocat belge, Jean Fonteyne, que son petit-fils évoque avec empathie (1). Né en 1899, Fonteyne grandit au sein de l’intelligentsia. Mais il découvre les « tranchées ouvrières », et réalise un film sur le tournage de Misère au Borinage, le remarquable documentaire de Joris Ivens et Henri Storck consacré à une légendaire bataille des mineurs (1932). Bruxelles est alors la plaque tournante de l’Internationale communiste en Europe occidentale. Dans ses coulisses, et dans celles de la première ambassade d’URSS en Belgique (1935-1940), Fonteyne devient le « complice » de l’ambassadeur Evguéni Roubinine. Roubinine est un proche de Maxime Litvinov, le chef de la diplomatie soviétique, dont la politique dite « de sécurité collective » (antifasciste) fut battue en brèche par les accords de Munich de 1938 et par le pacte germano-soviétique de 1939. Mémoire de tragiques occasions manquées. Fonteyne accueille des dirigeants communistes français, dont Maurice Thorez, exfiltré en 1940 vers l’URSS, ainsi que le très secret Eugen Fried (« Clément »), assassiné en 1943, et bien d’autres figures. En 1943, il est arrêté, puis déporté à Buchenwald.


Souvent riches d’éléments romanesques, les biographies de ceux qu’il a croisés ou aidés ont pu, ou pourraient, figurer dans le précieux et déjà mémorable Komintern : l’histoire et les hommes (2). Le principal auteur de ce dictionnaire, l’historien José Gotovitch, signe par ailleurs un livre touffu d’analyses et de portraits de communistes belges (3), dont ceux de Marcelle Leroy, militante féministe et franc-maçonne, et de Marc Willems, ex-dirigeant du parti envoyé au goulag en 1937 alors qu’il vivait en URSS. En défricheur de terres vierges, Gotovitch explore les relations entre le Komintern (l’Internationale communiste) et les « partis frères », le syndicalisme révolutionnaire de l’entre-deux-guerres, la clandestinité sous l’Occupation, les relations compliquées entre les socialistes (confrontés à la trahison de leur président) (4) et le Parti communiste belge (PCB). Celui-ci fut l’initiateur de la principale organisation de résistance populaire, le Front de l’indépendance (FI), pluraliste, de son Armée belge des partisans (les PA « partisans armés »), de ses Comités de lutte syndicale (CLS) et de son Comité de défense des Juifs…


Efraïm Wuzek est un autre représentant de cet idéal qui s’inscrit dans des choix vécus. Communiste polonais et Juif membre du Parti communiste palestinien, il s’engage dans la compagnie Botwin (juive polonaise) des Brigades internationales en Espagne. Survivant, il subira la dure loi des camps vichystes. Sa fille explore avec délicatesse et précision la vie mouvementée d’un militant qui connaîtra le désespoir après la révélation officielle des crimes de Staline. Ses souvenirs d’Espagne sont ici publiés pour la première fois en français, dans un ouvrage qui comprend la liste des combattants de la compagnie Botwin (5).


Jean-Marie Chauvier

Journaliste, Bruxelles.

(1) Jean Lemaître, C’est un joli nom, camarade. Jean Fonteyne, avocat de l’Internationale communiste, Aden, Bruxelles, 2012, 378 pages, 22 euros.

(2) Collectif, Komintern : l’histoire et les hommes. Dictionnaire biographique de l’Internationale communiste, L’Atelier, coll. «  Jean Maitron  », Ivry-sur-Seine, 2001, 604 pages, 46,15 euros.

(3) José Gotovitch, Du communisme et des communistes en Belgique. Approches critiques, Aden-CarCoB, Bruxelles, 2012, 436 pages, 30 euros.

(4) Lors de l’invasion allemande, en mai 1940, Henri de Man, président du Parti ouvrier belge (POB), se rallie à l’occupant. Il dissout le POB et crée le syndicat unique pronazi, l’Union des travailleurs manuels et intellectuels (UTMI).

(5) Efraïm Wuzek, Combattants juifs dans la guerre d’Espagne. La compagnie Botwin, présenté et annoté par Larissa Wuzek-Gruszow, Syllepse, coll. «  Yiddishland  », Paris, 2013, 219 pages, 22 euros.

Partager cet article

Repost 0

commentaires