Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:19
 20130405-104358-g.jpg
 
 
 
 
Les installations américaines de défense antimissile Patriot à Osan, au sud de Séoul. 
Photo Lee Jae-Won / Reuters
 
 

 

 

On assiste actuellement à une escalade verbale entre la Corée du Nord et les États-Unis. La raison invoquée par la Corée du Nord semble tout à fait légitime : la plus grande puissance militaire au monde, mais maintenant deuxième économie mondiale après la Chine, les États-Unis, effectue des manœuvres militaires à la frontière de la Corée du Nord, avec comme partenaire la Corée du Sud, le voisin immédiat de la Corée du Nord.

Pour comprendre cette situation, imaginez, même si la comparaison est boiteuse, que le Québec est devenu un pays souverain, qu'il s'est séparé du Canada, que ce dernier ne l'accepte pas et qu'il laisse planer une possible invasion de l'armée canadienne en territoire québécois pour ramener le Québec dans la confédération. Les États-Unis appuient le Canada dans ses prétentions car il ne voit pas d'un bon œil l'arrivée d'une République québécoise à sa frontière. Cela lui rappelle trop Cuba, à 90 milles de ses côtes, plus au sud.

Alors, les États-Unis décident d'organiser des manœuvres militaires conjointement avec l'armée canadienne à la frontière de l'Ontario et du Québec. Rien de bien réjouissant et reposant. Je doute fort que le gouvernement souverain du Québec apprécierait la chose. Nous n'irions sans doute pas jusqu'à jouer les matamores ou à menacer les États-Unis de représailles, mais nous tenterions de répliquer de façon diplomatique à tout le moins, en appelant à l'aide nos amis sur la scène internationale.

La première raison qu'invoquent toujours les États-Unis, dans de telles circonstances, c'est la nécessité de se défendre, de défendre leur territoire, de défendre LA liberté, de défendre leur american way of life. «Les États-Unis avertissent la Corée du Nord qu'ils sont disposés à se défendre...» C'est un refrain archiconnu. Comme si la Corée du Nord n'était pas aujourd'hui un pays assiégé.

C'est au nom de ce même principe que les États-Unis ont annexé le Texas en 1846, qu'ils ont envahi le Chili en 1891 et ont occupé Hawaï en 1893. Puis c'est au tour du Nicaragua, de la Chine, de la Corée, du Panama, des Philippines, de Cuba (où les États-Unis établissent leur base navale à Guantanamo), de Porto Rico, de Guam et de Samoa de subir les interventions militaires des États-Unis.

En 1903, les États-Unis envoient des troupes au Honduras pour défendre leur consulat. L'année suivante, ils interviennent en République dominicaine puis, en 1910, ils débarquent au Nicaragua et imposent un gouvernement fantoche dans ce qu'on appelle la guerre de la banane, afin d'empêcher la construction d'un canal. Le Nicaragua devient un protectorat des É.-U. jusqu'en 1933. On les retrouve ensuite au Mexique puis en Haïti qu'ils occupent militairement pour défendre une banque d'affaires américaine. En 1916, ils débarquent juste à côté, en République dominicaine qu'ils occupent jusqu'en 1924, pour revenir plus tard en 1965 afin de renverser le gouvernement légitime de Juan Bosch.

On continue? En 1919, retour au Honduras pour y «rétablir l'ordre». Puis grand départ pour la Yougoslavie où ils interviennent au profit de l'Italie. En 1922, ils combattent les forces nationalistes en Turquie puis en Chine. Retour au Panama en 1925 puis en Chine en 1927. En 1932, au Salvador, ils écrasent dans le sang avec l'aide de l'armée nationale une révolte paysanne dirigée par Farabundo Marti.

Après la Seconde Guerre mondiale, ils larguent deux bombes nucléaires sur le Japon. Ils interviennent aux Philippines pour mater la rébellion et obtiennent un droit illimité d'exploiter les ressources naturelles du pays, fournissent de l'aide et des conseillers militaires aux colonels en Grèce, puis à Porto Rico pour mater le mouvement indépendantiste (tiens tiens, on n'est pas loin de mon scénario du début). Ils débarquent en Corée pour repousser les Nord-Coréens. Ils fomentent un coup d'État en Iran puis, en 1954, au Guatemala qu'ils bombardent de nouveau en 1960.

On continue encore? Viennent ensuite le Liban et l'Indonésie, en 1958, l'invasion de la baie des Cochons à Cuba, en 1961, le Vietnam, puis le Cambodge, Oman, le Laos, l'Angola, Panama, l'île de Grenade, l'Irak une première fois en 1990, le Nicaragua, Haïti de nouveau, la Bosnie, la Croatie, le Zaïre, le Soudan, la Somalie, le Honduras, et j'en passe.

Plus récemment, ce fut l'Afghanistan et de nouveau l'Irak, aujourd'hui exsangue et à feu et à sang dix ans après l'invasion américaine.

Tous ces faits d'armes, ces millions de morts, d'assassinats sélectifs (aujourd'hui à l'aide de drones et de produits radioactifs ou hautement contaminés comme dans le cas de Hugo Chavez), au nom de la légitime défense?

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article

commentaires