Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 19:56

1182956393.JPGEn 1936, le gouvernement espagnol de Front populaire est confronté à une rébellion militaire conduite par le général Franco.

En plus du soutien politique de toutes les forces réactionnaires du pays, Franco bénéficie, à l’extérieur, de l’appui matériel, financier, diplomatique et militaire d’Hitler et de Mussolini.

Pour faire contrepoids à cette immixtion du fascisme et défendre la République espagnole, 35.000 volontaires, venus de 54 pays, se sont engagés dans les Brigades internationales et ont combattu aux côtés des Républicains durant plus de deux années.


Presque un tiers d’entre eux reposent aujourd’hui dans la terre d’Espagne dans des tombes sans nom. Beaucoup sont morts plus tard dans les camps de concentration français et allemands.


Aujourd’hui, les survivants de cette épopée sont peu nombreux. Parmi eux, une seule femme, la dernière brigadiste : Lise London.


De parents espagnols, Lise Ricol est née dans un village du sud de la France en 1916. Son père était un ancien mineur et un syndicaliste. Il souffrait de la silicose.


MOSCOU

A 15 ans, Lise adhère aux Jeunesses communistes et devient, peu à peu, une militante avertie. En 1934 - elle a 18 ans - elle est envoyée à Moscou suivre une école politique. Elle connaît Staline, Tito, Ho Chi Minh...

C’est à Moscou qu’elle devient la compagne d’Arthur London, un jeune communiste tchèque de 19 ans.


3803978754.JPGL'ESPAGNE

Le 28 octobre 1936, Lise London est à Paris. Elle s’engage dans les Brigades internationale et part pour l’Espagne, par le dernier train autorisé à traverser la frontière. A Albacete, entre Madrid et Valence, elle devient traductrice au service d’André Marty, commissaire politique des Brigades internationales.

Elle est aussi de la bataille de Madrid.

 


Santiago Carillo, alors jeune communiste de 21 ans, se souvient du rôle des Brigades internationales lors cette bataille :

« Madrid était le centre de gravité de la lutte. Si nous résistions, nous pouvions gagner la guerre ; si nous perdions, la résistance succombait.

Quand tout paraissait perdu, le 8 novembre, arrivent les brigadistes. Ils étaient environ mille, mais - pour le peuple de Madrid - ils étaient des millions. Ils ont défilé dans les rues en chantant L’Internationale dans toutes les langues, le poing levé ; et avec ce geste ils ont élevé le moral des Madrilènes. Nous n’étions pas seuls ».

Les Brigadistes ont combattu sur tous les fronts jusqu’à leur dissolution à la fin de 1938.

En 1937, Lise rejoint Arthur London à Valence.

Après la défaite des Républicains espagnols, Lise et Arthur London se retrouvent en France, bientôt occupée par les nazis.

LA RESISTANCE

Engagée dans la Résistance, début 1942, Lise London reçoit l’ordre de participer à un rassemblement dans un quartier populaire de Paris, rue Daguerre, où elle devait prendre la parole pour appeler à la lutte armée. L’action est un succès. Mais onze jours après, Lise et Arthur sont arrêtés et détenus par la Gestapo.

Accusée pour « assassinat, association de malfaiteurs, activités communistes », Lise ne doit la vie qu’au fait qu’elle est enceinte. Elle est condamnée à la prison perpétuelle. Lise et Arthur sont déportés en camps de concentration, elle à Ravensbrück (Allemagne), lui à Mauthausen (Autriche). Ils survivront et seront libérés en mai 1945.

Arthur London est mort en 1986.

Aujourd’hui, Lise a 95 ans. Quand on lui demande si toutes ces luttes valaient la peine, elle répond : « Bien sûr ! Nous combattions pour la liberté ! ».

 

Source : O Estado de São Paulo, 18 décembre 2011 - Une traduction d'un article de Jésus Rodriguez dans El Pais.

Jean-Pierre Dubois - blanqui.29@orange.fr

http://lepetitblanquiste.hautetfort.com/archive/2011/12/19/lise-london-la-derniere-brigadiste.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Pierre Dubois 02/01/2012 11:23


Cet article est issu du site LE PETIT BLANQUISTE. Merci de le relayer mais
n'oubliez pas de mentionner la source.


Cordialement.


Jean-Pierre Dubois