Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 12:14

188508904.jpgAlexeï Pilko, pour RIA Novosti

 

 

Les négociations difficiles entre le président Barack Obama et ses opposants républicains pour l’augmentation du plafond de la dette publique des Etats-Unis se sont conclues par un compromis provisoire, littéralement à la derrière minute. Nous avons été témoins d’un nouvel épisode d’une lutte sévère et sans merci, dont le véritable objectif est d'empêcher le président américain de prolonger son mandat pour les uns ou de le laisser dans le fauteuil de président après 2012 pour les autres.

 

Comme l’a déclaré à l’auteur de ces lignes une source proche de l’administration de la Maison blanche, "s’il n'était question que de l’augmentation du plafond de la dette, le problème serait réglé en quelques heures".

 

Selon la source, une négociation sévère se poursuit actuellement à Washington à huis clos (malgré l’accord temporaire atteint), où les républicains s’efforcent de prendre le contrôle des politiques intérieure et étrangère d’Obama, limitant ainsi ses capacités de marquer des points aux yeux des électeurs. Et la question clé de ces négociations concerne la réduction des dépenses militaires et de la présence militaires américaine à l’étranger (postes sur lesquels les représentants du président proposaient en coulisses à leurs opposants de couper pour réduire le budget fédéral). "La question du retrait des troupes américaines d’Afghanistan est devenue une véritable pierre d’achoppement", a précisé la source.

 

La tension dans la "cuisine" politique de Washington a déjà atteint un tel niveau, que l’affaire est allée jusqu’à des "fuites" contrôlées dans les médias. D’une part, les opposants d’Obama ont laissé filtrer dans la presse une rumeur sur la volonté du président de conserver cinq bases militaires permanentes en Afghanistan après le retrait des forces de la coalition de l’OTAN. Cela a contraint l’ambassadeur américain à Kaboul à réfuter catégoriquement une telle éventualité (en suivant les directives de la Maison blanche).

 

Dans les négociations sur la question afghane, l’establishment politique américain fait preuve d’un niveau de cynisme élevé. Ainsi, les opposants républicains n’ont pas dédaigné jouer le mauvais rôle, en organisant la provocation du pasteur Johnson (autodafé d'un exemplaire du Coran, ndlr), qui a conduit à des affrontements sanglants en Afghanistan.

 

Cependant, les jeux intra politiques à Washington et l’incertitude de la politique américaine au sujet de l’Afghanistan pourraient avoir des conséquences stratégiques dangereuses. En Asie centrale et du Sud, on assiste à la formation d’un énorme "poche d’instabilité", qui menace de plonger la région dans le chaos pour des décennies. Or, cela concerne directement la sécurité de plusieurs pays, dont la Russie, les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale, le Pakistan, l’Iran, la Chine et l’Inde.

 

La semaine dernière, l’auteur de ces lignes a assisté à une réunion d’experts consacrée au retrait d’Afghanistan des troupes de l’OTAN, où les participants se sont notamment penchés sur les caractéristiques actuelles du conflit afghan.

 

D'abord, on peut aujourd'hui nettement considérer la mission de l’Alliance comme un échec. Deuxièmement, le retrait abrupt des troupes américaines de ce pays pourrait conduire à une véritable catastrophe internationale. Et troisièmement, le facteur pakistanais est primordial dans le règlement du problème afghan. Comme l’a souligné l’orientaliste russe Gueorgui Mirsky, "la réussite en Afghanistan est indissociable d'une victoire au Pakistan".

 

Selon certaines sources de la Maison blanche, le point de vue dominant dans l’entourage de Barack Obama serait très proche de celui qui précède. Et dans le cadre des négociations à huis clos (dont le thème officiel était l’augmentation du plafond de la dette publique, mais où il était en réalité question de thèmes très différents, y compris de l’Afghanistan), les représentants du président américain se sont efforcés de convaincre les opposants républicains qu’il était nécessaire de se concentrer entièrement sur le problème pakistanais, dont le règlement n’est pas forcément lié à la présence (ou non) de l’armée américaine sur le territoire afghan.

 

Toutefois, selon certaines informations, l’opposition républicaine est loin de se préoccuper directement de l’Afghanistan. Le fait qu’en manquant à ses obligations préélectorales (retrait des troupes), Obama perde une partie significative de ses électeurs est bien plus important aux yeux des républicains.

 

Ainsi, dans l’intérêt de la lutte politique contre le président actuel, il est nécessaire de ne pas changer la donne en Afghanistan au cours des 18 mois à venir, voire d'aggraver le conflit. Une telle approche des républicains engendre des projets véritablement fantastiques, tels que le "plan Blackville" d’un ambassadeur américain à la retraite qui a proposé de diviser l’Afghanistan en deux parties. Comme l’écrit l’experte russe Natalia Bourlinova, "ce plan est dans la logique de la politique étrangère des Etats-Unis qui, en poursuivant leur intérêt propre, négligent souvent le droit international ou appliquent ses règles a posteriori".

 

Malheureusement, l’analyse de la situation de politique intérieure aux Etats-Unis montre que, dans leur confrontation avec Obama, les républicains ont définitivement misé sur la "tactique de compensation" et ont l’intention de faire payer le plus cher possible au président leur concession sur le relèvement du plafond de la dette publique. Il est difficile de prédire l’évolution de la situation et quels accords les parties ont conclus. Mais il est évident qu’ils sont provisoires et que la grande la lutte ne fait que commencer. Toutefois, le maintien des tendances politiques actuelles à Washington (la concentration sur la lutte intrapolitique et l’omission des réalités internationales) pourrait avoir à terme des répercussions défavorables dans le monde. Y compris pour les Etats-Unis eux-mêmes.

 

L’opinion de l’auteur ne coïncide pas forcément avec la position de la rédaction

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article

commentaires