Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 13:40
VERGER-DE-PRUNIERS.jpg
« A la Sainte Catherine tout bois prend racine. » Si l’on en croit ce dicton, il est plus que temps de planter des arbres fruitiers. Nos conseils pour les choisir et les installer.

L’un des plus grands plaisirs de votre enfance, déguster des fruits tout frais cueillis sur l’arbre, parfois chapardés mais toujours mûrs à point, vous a laissé un délicieux goût de reviens-y dans votre palais. Vous voudriez bien l’offrir à vos enfants ou petits-enfants. Mais vous n’arrivez pas à le trouver dans le commerce du coin qui vend très souvent des fruits non seulement hors de prix, mais ne possédant surtout pas les parfums et les saveurs qui jadis excitaient vos narines et vos papilles. C’est donc décidé, vous allez planter vos propres arbres fruitiers.

Quelques règles avant d’installer un verger

Le terrain sur lequel vous projetez d’installer votre verger doit être exposé de préférence au soleil et à l’abri des vents et gelées printanières, susceptibles de détruire les fleurs des arbres fruitiers. Sa terre doit être meuble pour que les racines puissent s’y installer facilement. Sablo-argileuse, riche en azote, en phosphate, en magnésium, en oligo-éléments, avec un pH (potentiel hydrogène) compris entre 6,5 et 7, elle est idéale pour favoriser la croissance des arbres et de leurs fruits. Signalons aux profanes que la détermination du pH d’un sol est essentielle pour savoir s’il est trop alcalin ou trop acide. Et donc pour l’amender en conséquence avec des apports de tourbe ou de chaux. Chacun d’entre nous peut mesurer le pH d’une terre à l’aide d’un kit spécial vendu dans toutes les jardineries avec sa notice d’emploi.

Choisir les arbres

Pas question d’attendre la « Saint Glin-Glin » pour régaler vos rejetons ? Dans cette hypothèse évitez la mise en terre de scions, qu’il faudra former et qui fructifieront au mieux dans trois, voire cinq ans. Nullement kamikaze, vous n’avez aucune envie d’escalader les arbres pour cueillir leurs trésors et assurer les indispensables tailles d’entretien. Rendez vous donc chez votre pépiniériste, faites-lui part des critères sur lesquels sont fondés vos choix. Il vous proposera alors soit des arbres de taille déjà importante, avec un tronc de 1,80 m de hauteur, soit des arbres dits « demi-tige », au tronc de 1,20 m de hauteur, soient d’autres qui, formés en buissons, en pyramides, en fuseaux, en cordons ou en palmettes possèdent des troncs ne mesurant jamais plus de 60 cm de hauteur. Les premiers sont incontestablement les plus productifs. Mais il leur arrive parfois de croître à une hauteur dépassant très largement 1,80 m. « Et quand on ne peut plus arquer, bonjour la galère pour cueillir et assurer les tailles d’entretien » disait jadis un estimé grand-père, pestant par ailleurs contre ces « nom de Dieu » de merles qui profitent de l’absence de filets protecteurs pour se gaver de superbes cerises, avant même parfois qu’elles ne soient mûres. Plus petits, les seconds sont aussi moins productifs et surtout plus sensibles au froid. Formés en buissons, en pyramides ou en fuseaux, les arbres fruitiers sont en général très productifs. Les tailles d’entretien sont largement facilitées. Avantage non négligeable, ils font office de parasols très appréciés en été. Les fruits les plus hauts sont quant à eux accessibles à l’aide d’un petit escabeau. Formés en cordons horizontaux ou en palmettes verticales, d’une croissance facilement maîtrisable, ils ne produisent pas de façon spectaculaire. Mais palissés (les premiers avec quelques rangées de fil de fer, les seconds avec des lattes de bois), ils peuvent être plantés à une cinquantaine de centimètres d’un mur exposé plein sud. Bonjour les poires gorgées de soleil !

La plantation

Nous planterons ici des arbres dont les racines nues, ne mesurant pas plus de 25 cm de longueur, ont été trempées dans un pralin, mélange de terre, d’eau et si possible de bouse de vache. Creusons des trous de 70 cm de diamètre et de 50 cm de profondeur. Versons dans chacun une bonne brouette de fumier, ou de compost, ou d’engrais organique complet. Plaçons les arbres en veillant, d’une part, à ce que leurs racines soient correctement réparties sans jamais toucher le fumier, et d’autre part à ce que les points de greffe apparaissent à 5 cm au-dessus du niveau du sol. Tassons la terre au dessus des racines. Tuteurons avec des piquets en bois fichés au fond des trous. Les distances de plantation varient de 3 à 7 m selon la forme des arbres choisis. A vous de jouer. Pardon ? La formation, la taille ? Nous en parlerons bientôt.


par André Danger 
 http://www.laterre.fr/article.php3?id_article=598

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge - dans France
commenter cet article

commentaires