Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 20:06
Kill, Kill, Kill, Kill, Kill The Poor (Ou Mourir) Sébastien Fontenelle

Depuis 2010, la Cour des comptes est dirigée par le « socialiste » Didier Migaud.

Il a été mis là par Nicolas Sarkozy, qui l’aimait beaucoup.

Le montant de son émolument n’est pas connu.

Mais sous sa houlette (et sous les hourras de la droite décoincée) : la Cour des comptes est devenue, en peu d’années, une espèce d’agence de com spécialisée dans la récitation des mantras du libéralisme, dont l’activité principale est (par conséquent) de psalmodier qu’il faut que la France réduise sa dépense publique (ou mourir).

Le gars est une espèce de Franz-Olivier Giesbert de la haute fonction publique, et bien sûr : cela lui vaut d’être adulé par la presse dominante, où des chefferies confites dans les mêmes obsessives dévotions libérales que les siennes lui font, à chaque fois qu’il répète qu’il faut que la France réduise sa dépense publique (ou mourir), de gigantesques ovations.

(Le Monde, quotidien vespéral dont la lecture fait chaque soir monter le taux d’humidité du patronat, a ainsi pris le pli de traiter chacune des apparitions publiques de M.Migaud comme il l’eût fait, en leur temps, de cellles de M. Christ multipliant les pains – à ceci près, naturellement, que M. Christ, pour ce qu’on en sait, n’aurait sans doute pas supporté d’être si frénétiquement léché.)

Dans son dernier rapport, par exemple : la Cour des comptes explique qu’il faut que la France fasse, d’ici la fin de l’année 2015, vingt-sept (27) milliards d’économies, ou sinon, l’Europe sera pas contente du tout - et l’excellent M. Barroso va se fâcher tout rouge, comme à chaque fois que des communistes ont le front de ne pas obtempérer dans la demi-seconde à ses ordres.

Lisant cela : le zézayant Kevin, trois ans, bat des mains.

Car il sait que rien n’est plus zaisé que de réaliser cette substantielle économie : il suffit, compte-t-il sur ses petits doigts, de reprendre aux zentreprises les 20 milliards d’euros que vient de leur distribuer le gouvernement « socialiste » de M. Zayrault.

Et rien ne serait, en effet, plus facile que de procéder à cette juste redistribution.

Mais bien évidemment : ce n’est pas du tout ce que préconise M. Migaud.

Car, outre qu’il n’est pas dans sa nature d’importuner la possédance – rappelons qu’il est « socialiste », et que cela l’oblige -, M. Migaud sait que s’il s’aventurait sur ce glissant terrain, Le Monde cesserait de l’idolâtrer, et de réciter ses déclarations comme s’il s’agissait d’un nouvel évangile.

Alors M. Migaud formule plutôt la proposition suivante – dont nul(le) ne sait, au vrai, si elle est pour de bon de son cru, ou s’il l’a discrètement recopiée, à la Macé-Scaron, dans un quelconque éditorial du Figaro Magazine : faut qu’on fait cette fois-ci un « effort particulièrement vigoureux », faut qu’on donne des grands coups de coupe-coupe dans les prestations familiales, dans les retraites, dans les aides au logement, dans les indemnités chômage, et dans l’assurance-maladie, of course, et on pourrait aussi tuer directement quelques dizaines de milliers de nécessiteux, mais bon, ça risque d’être mal vécu par les familles, alors n’a qu’à lourder quelques fonctionnaires et demander aux survivant(e)s de travailler plus pour gagner moins, tas de feignasses, yo, Serge Dassault.

En clair : M. Migaud recommande très distinctement de prélever dans les poches des pauvres les sommes nécessaires au maintien du train de vie des riches dont l’entretien creuse d’abyssaux trous dans le trésor public.

Immédiatement : Le Monde consacre sa une à cette exigeante préconisation, et la double, comme d’hab, d’un entretien avec M. Migaud - d’où ressort que M. Migaud n’est pas seulement très beau, mais qu’il sent, de surcroît, bon le sable chaud.

Puis : Jean-Marc Ayrault, qui est lui aussi un « socialiste », s’empresse de confirmer que M. Migaud « dit vrai » - viens là Didi, qu’on s’en tape cinq.

Puis, François Hollande, qui en est un autre, promet de « redonner de l’espoir » aux Françai(se)s.

Et en effet : dans le même temps qu’il prend ce solennel engagement, les couloirs du siège du Medef résonnent de longs ululements de joie.

Sébastien Fontenelle

Partager cet article

Repost 0
Published by valenton rouge
commenter cet article

commentaires