Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 10:03
A1-284.jpg
Enterrement de Jawaher Abu Rahme, âgée de 35 ans et assassinée par les troupes d’occupation - Son frère Bassem, âgé de 20 ans, avait été assassiné par les mêmes troupes d’occupation en 2009 Photo : EPA

Les personnes en deuil qui suivaient les funérailles ce samedi ont accusé l’armée israélienne d’avoir provoqué la mort de la manifestante.

« Ce qui s’est passé hier, c’est il y avait un grand nombre de troupes d’occupation, gardant le Mur de l’Apartheid, et ils ont commencé à tirer, tellement, tellement de gaz (grenades) en même temps que de l’eau contaminée [1]. Et cette grande quantité de gaz a fait suffoquer de nombreux manifestants, et cela a tué Jawaher Abu Rahme. Et tout de suite nous l’avons transporté vers le centre médical palestinien » , a déclaré un membre de la famille, Rateb Abu Rahme.

« Cette mort a été causée par leur brutalité, par le fait qu’ils utilisent du gaz lacrymogène qui a été interdite en Europe dans les années 60 et 70, parce qu’il est mortel. Mais ici, contre les Palestiniens, ils continuent de l’utiliser », a déclaré le militant anti-Mur Jonathan Pollak.

Bassem, un frère de Jawaher Abu Rahme, a été assassiné en 2009 après qu’une grenade lacrymogène l’ait frappé directement dans la poitrine.

Mohammad Eidi, responsable des services d’urgence à l’hôpital de Ramallah, a déclaré à l’agence Reuters lors d’une conversation téléphonique que Abu Rahme y avait été transportée le vendredi, respirant très faiblement en raison de l’inhalation d’un gaz.

Le médecin a ajouté que le type de gaz n’était pas encore identifié.

 

 

 

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Palestine libre
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 09:59

201101021075_w350.jpg

 

Installé depuis dix ans dans le Gers, Michael Colbert a planté près de chez lui un épouvantail symbolisant un prisonnier de Guantanamo pour demander la fermeture du centre américain. Une utopie peut-être mais surtout un appel à la conscience.

Le soir qui monte donne à cette campagne gersoise des airs de tableau italien. C'est là et à sa façon, imaginative et réfléchie, que Michael Colbert demande la fermeture de Guantanamo1. Pour ce faire, il a créé un petit épouvantail vêtu d'orange symbolisant l'uniforme des prisonniers du centre cubain, coiffé d'une cagoule rappelant les videos humiliantes d'Abou Ghraïb et tendant des mains implorantes. Il l'a planté voilà huit ans au bord de la route de crête qui file de Durban vers le nord. Un peu à l'écart « comme Cuba est perdu dans l'océan. Peut-être que l'administration Bush espérait que les Américains ne feraient pas attention à ce qu'il se passerait là », dit-il.

Irlandais né aux Etats-Unis, Michael Colbert est arrivé en France peu avant le 11 septembre 2001. « J'avais travaillé dans une des tours », dit-il. Depuis 1994, il pratiquait l'élevage d'ovins viande, peu rentable outre-Atlantique. Il a poursuivi ici. Mais il continue à suivre la politique américaine « et je n'étais pas à l'aise de ne pas réagir d'une façon ou d'une autre », dit-il, «

[se taire face à ça] ce n'est pas digne d'un citoyen d'une démocratie ». Michael Colbert a donc agi et envoyé des photos de sa création à la Maison blanche sous l'administration Bush puis celle d'Obama car contrairement à ses engagements, Barack Obama n'a toujours pas fermé le camp. Sans réponse. Par ici, son action ne fait pas beaucoup plus réagir. En huit ans, seuls deux ou trois voisins lui ont demandé ce que signifiait cet épouvantail. « Je ne l'ai découvert qu'il y a deux ans. Avant, il était dans des ronces », dit Patrice Brochard, un voisin, qui songe à en faire un lui aussi. Un ami de Michael Colbert a sauté le pas, à Saint-Médard. Un doux rêveur que cet Irlandais ? Pas vraiment. Il reconnaît d'ailleurs que fermer Guantanamo serait un symbole avec le risque qu'un autre camp ouvre ailleurs. Il est plutôt un homme qui appelle chaque citoyen à se rendre compte qu'il a le sort de la démocratie entre ses mains. Et cela ne se limite pas à un camp de prisonniers de guerre, ou aux Etats-Unis. « Vous savez, un des premiers présidents des Etats-Unis a dit : Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. »1.Le camp de prisonniers de guerre (Afghanistan, Irak, etc.) de Guantanamo, est sur la base navale du même nom au sud-est de Cuba. L'extraterritorialité de la base a été utilisée pour justifier le fait de ne pas soumettre les détenus au système judiciaire américain. Des actes de torture y ont été dénoncés.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/02/981231-Son-epouvantail-denonce-Guantanamo.html

Repost 0
Published by valenton rouge - dans France
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 09:55

amroussia_0.png


En Tunisie, Ammar Amroussia, porte-parole du Parti communiste des ouvriers de Tunisie (parti illégal ) et correspondant du journal Al-Badil, (L’Alternative), a été arrêté dans la ville de Gafsa le 29 décembre par les autorités tunisiennes. On est sans nouvelle de lui. Sa famille et à ses avocats craignent le pire. La veille, le militant tunisien avait pris la parole au cours d’une manifestation au centre de Gafsa, suite aux troubles sociaux qui ont secoué la région de Sidi Bouzid, dans le centre-ouest du pays au mois de décembre, faisant trois morts.

Ammar Amroussia a été interpellé le 29 décembre dans sa ville de Gafsa. Ce militant politique membre du Parti communiste ouvrier tunisien, parti illégal en Tunisie, avait la veille animé un meeting interdit en soutien au mouvement social de Sidi Bouzid. Depuis sa famille et ses avocats n’ont pas eu de nouvelles, ni sur son lieu de détention ni sur les raisons de son arrestation.


Témoignage d'Aïda Amroussia, fille d'Ammar Amroussia

On est toujours sans nouvelle de son lieu de détention.

 

02/01/2011 par Christine Muratet

Pour Aïda, sa fille étudiante à Paris, cela ressemble à un enlèvement politique qui fait craindre le pire. Ammar Amroussia a déjà connu la torture, la détention, la clandestinité.

Ce soulèvement parti de Sidi Bouzid à la mi-décembre, il tenait à l’accompagner à sa façon. Car de l’avis de nombreux Tunisiens, il se passe quelque de nouveau dans le pays. Un avis partagé par Aïda Amroussia, la fille du militant tunisien :

« Ce qui change c’est que les gens n’ont plus peur de protester, de manifester. La répression n’arrive plus à les étouffer. Il y a tout un mouvement social qui touche tout le monde, les jeunes, les avocats, les diplômés, les couches sociales touchées par le régime de Ben Ali. Tout le monde proteste contre ce régime ».

Après les avocats, les diplômés chômeurs, c’est autour des lycéens de rentrer dans le mouvement de protestation et d’appeler via Facebook à un mouvement de grève nationale dans les lycées de Tunisie pour le 3 janvier.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 09:48

928704-1100992.jpg

Ébranlé par la crise, l'euro pourrait bien vivre les derniers jours de son existence. La faute en revient aux dirigeants de l'UE qui n'ont pas su adopté les mesures capables d'endiguer la crise financière, selon l'économiste Jacques Sapir. Pire, le mouvement des taux d'intérêts, responsable des difficultés économiques des pays membres, touchent depuis peu de nouveaux États.





La dynamique des taux d’intérêts et la mort de l’euro

Les attaques sur les marchés financiers prennent la forme d’une hausse directe ou indirecte des taux d’intérêts que les pays doivent payer. On mesure ceci par l’écart entre le taux payé sur les obligations allemandes à 10 ans et les autres obligations d’État de même maturité.

Graphique 1 : Évolution des écarts de taux avec l'Allemagne de septembre 2008 jusqu'au 30 novembre 2010

928704-1100993.jpg

Source : Agence France-Trésor

La première chose que l’on constate à la lecture du graphique 1 est que l’explosion de l’euro est inscrite dans les esprits depuis le début de l’année 2010.

Si on lit attentivement le graphique, on constate que le choc de la crise financière engendrée par la faillite de Lehmann Brothers en septembre 2008 a ébranlé l’euro, mais a uniquement posé des problèmes à deux pays, la Grèce et l’Irlande. On a pu croire en septembre 2009 que le calme avait été restauré, même si les écarts de taux avaient sensiblement augmenté par rapport à l’avant crise. D’un point de vue technique, il est donc faux de prétendre que nous aurions été « protégé » par l’euro, car le choc de la crise se lit dans le mouvement des taux d’intérêts. Mais, si des mesures avaient été prises à ce moment-là (soit entre août et novembre 2009), il est probable que l’on aurait encore pu sauver l’euro.

À partir de la fin de l’année 2009, la crise a pris une nouvelle tournure, cette fois-ci beaucoup plus inquiétante. Le mouvement des taux d’intérêts reprend et touche cette fois un nombre bien plus grand de pays. Le Portugal, l’Espagne, l’Italie et la Belgique sont clairement en première ligne. Cependant, l’échelle du graphique 1 imposée par les valeurs atteintes par les écarts de taux de la Grèce et de l’Irlande masque un phénomène qui est tout aussi grave.

Graphique 2 : Écarts des taux d'intérêts - Suite

928704-1100994.jpg


Si l’on isole les pays réputés plus « sages », on constate que les seuls à être épargnés pour l’instant sont la Finlande et les Pays-Bas. Pour tous les autres, qui bénéficiaient de « spreads » (écart de taux) de 15 à 30 points avant la crise, les écarts sont en train d’augmenter sensiblement. La Belgique est le pays le plus touché, mais on voit que le mouvement concerne aussi l’Autriche (du fait de l’exposition des banques autrichiennes au risque potentiel des pays « nouveaux entrants ») et même la France.

Le mouvement est trop général pour être nié. Le fait que la République Tchèque ait annoncé qu’elle ne souhaitait pas rejoindre l’euro en témoigne (1). À part une « zone Mark », incluant les Pays-Bas et la Finlande, on ne voit guère de pays qui soit épargné. Il est donc faux de vouloir limiter la crise de l’euro à celle de pays dits « périphériques ». C’est bien le cœur du mécanisme de la monnaie unique qui est touché.

Même si l’on arrivait à contenir la crise des pays « périphériques » (dont le PIB est assez faible en ce qui concerne la Grèce et le Portugal), on voit dans ces deux graphiques que le phénomène de contamination a joués à plein et touche désormais des pays dont la taille et l’importance excluent des mesures passagères. Tout cela était, hélas, entièrement prévisible. La dernière occasion de porter remède aux déficiences de l’euro a été perdue à l’automne 2009. L’Histoire dira que ce sont les thuriféraires mêmes de l’euro qui, par leur autisme et leur refus d’admettre certaines réalités, ont largement contribué à sa perte.

On a donc le sentiment que rien de tout ce qui aurait été nécessaire n’a été fait ou même entamé. On a disserté à loisir sur l’après-2013 justement parce que l’on n’arrivait pas à se mettre d’accord sur 2011 et 2012. C’est bien cette incapacité à se mettre d’accord sur des mesures de bon sens qui constitue l’autre principal problème, à côté des questions plus techniques. Cette incapacité traduit une absence de volonté.

(1) Déclaration du Premier Ministre Petr Necas, le 6 décembre 2010.

Lire le premier volet de cet article : L'euro peut-il survivre à la crise? (1/3)
La suite de cet article demain
Repost 0
Published by valenton rouge - dans Europe
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 01:00

 

 

 

 

Mes chers compatriotes,


La première décennie de notre siècle s'achève aujourd'hui sur un échec. Un échec pénible pour la France ; un échec grave pour l'Europe ; un échec inquiétant pour la société mondiale.

Souvenez-vous des objectifs du millénaire pour le développement, proclamés en 2000 par la Conférence mondiale des Nations Unies. On se proposait de diviser par deux en quinze ans le nombre des pauvres dans le monde. A la même date, on entamait une nouvelle négociation pour mettre un terme au conflit vieux de trente ans du Proche Orient – les Palestiniens auraient droit à un Etat sous deux ans. Echec sur toute la ligne! Une plus équitable répartition entre tous des biens communs essentiels que sont l'eau, l'air la terre et la lumière? Elle a plutôt régressé, avec plus de très riches et plus de très très pauvres que jamais.

Les motifs d'indignation sont donc nombreux. Ce petit livre Indignez-vous! – qui a eu un extraordinaire succès auprès des parents, et plus encore de leurs enfants, auxquels il s'adresse –, c'est quelque chose qui me touche profondément. De quoi faut-il donc que ces jeunes s'indignent aujourd'hui? Je dirais d'abord de la complicité entre pouvoirs politiques et pouvoirs économiques et financiers. Ceux-ci bien organisés sur le plan mondial pour satisfaire la cupidité et l'avidité de quelques-uns de leurs dirigeants ; ceux-là divisés et incapables de s'entendre pour maîtriser l'économie au bénéfice des peuples, même s'ils ont à leur disposition la première organisation vraiment mondiale de l'histoire, ces Nations Unies auxquelles pourraient être confiées d'un commun accord l'autorité et les forces nécessaires pour porter remède à ce qui va mal.

Au moins nous reste-t-il une conquête démocratique essentielle, résultant de deux siècles de lutte citoyenne. Elle nous permet de revendiquer le droit de choisir pour nous diriger des femmes et des hommes ayant une vision claire et enthousiasmante de ce que la deuxième décennie qui s'ouvre demain peut et doit obtenir. Voilà la tâche que je propose à tous ceux qui m'écoutent. Qu'ils prennent appui sur les auteurs courageux qui se sont exprimés ces derniers mois, sur Susan George et son beau livre Leurs crises, nos solutions, sur Edgar Morin et son dernier tome L'Ethique, sur Claude Alphandéry et ses propositions pour une économie sociale et solidaire. Avec eux, nous savons ce qu'il est possible d'obtenir.

N'attendons pas. Résistons à un président dont les vœux ne sont plus crédibles.

Vivent les citoyens et les citoyennes qui savent résister!

 

http://www.mediapart.fr/journal/international/301210/les-voeux-de-resistance-de-stephane-hessel

Repost 0
Published by valenton rouge
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:02

logo.gif

 

DECLARATION

 


CRISE POST-ÉLECTORALE EN CÔTE D’IVOIRE: LE PCRCI MET LE PEUPLE EN GARDE CONTRE LES ACTIONS AVENTURISTES


Les différentes fractions de la haute-bourgeoisie ivoirienne dans leurs luttes pour le pouvoir, instrumentalisent les masses en les appelant à des actions aventuristes.

Le 16 décembre 2010, le camp Ouattara lança des actions pour la libération de la télévision d’Etat et du siège du Gouvernement. Il fut demandé à des partisans à qui il a été demandé depuis toujours de n’avoir pour « seule arme que le bulletin de vote », de conduire des actions de type insurrectionnel. Malgré la détermination de certains groupes de manifestants, l’échec ne pouvait qu’être retentissant comme tout le monde a pu le constater.

Le camp Gbagbo, pour sa part, projette à nouveau de se servir de l’énergie des masses. Une fois encore la probabilité est grande de les conduire à l’abattoir. Rappelons que les « jeunes patriotes » soutenant Gbagbo avaient projeté un « grand rassemblement » Place de la République le mercredi 29 décembre 2010. Mais, contre toute attente, ils avaient reporté cette action sine die au motif qu’il « fallait laisser la chance à la diplomatie » parce que trois chefs d’Etats de la CEDEAO arrivaient à Abidjan pour des entretiens avec Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Curieusement, alors qu’une nouvelle édition de ces entretiens est prévue pour le 3 janvier 2011, les « jeunes patriotes » décident de « libérer le Golf Hôtel, les mains nues », endroit où sont retranchés Ouattara et son Gouvernement gardés par près d’un millier de casques bleus de l’ONUCI puissamment armés. L’objectif n’est autre que de se servir comme des boucliers humains des jeunes alors qu’ils ne sont pas préparés à ce type d’affrontement. Ces jeunes seront sûrement pris entre les feux des militaires défendant l’hôtel et ceux faisant le siège de l’hôtel. Pourquoi faire jouer à des jeunes aux mains nues un rôle normalement dévolu à l’armée nationale ? Une raison de ce comportement réside dans le fait que les forces étrangères présentes sur le territoire ivoirien (forces des Nations-Unies, forces françaises Licorne) le sont à la demande de Laurent Gbagbo. Ce denier avait espéré bénéficier au moment crucial du soutien de ces forces, ce qu’il continue d’espérer vainement. C’est ainsi que de façon opportuniste il demande, sans conviction, leur départ, une demande formulée au moment où il n’est plus qualifié pour engager la Côte d’Ivoire. Gbagbo a une curieuse façon de mener son « combat patriotique ou anti-impérialiste ». Gbagbo ne fait pas confiance à l’armée nationale et recourt abondamment aux mercenaires libériens et angolais. Ces derniers ne peuvent pas se présenter à visage découvert à l’Hôtel du Golf, d’où l’appel à des chairs à canon, un rôle que le clan Gbagbo a pris l’habitude de faire jouer aux masses populaires ivoiriennes. Le PCRCI estime qu’à l’heure actuelle le peuple a plutôt les vrais combats suivants à mener :

-dénoncer les menaces d’interventions militaires étrangères, en particulier celle de l’ECOMOG, afin de les conjurer ; s’opposer par tous moyens aux fauteurs de guerre réactionnaire.

-continuer le combat pour le respect de la volonté populaire exprimée dans les urnes le 28 novembre et réduire ainsi le risque de guerre civile réactionnaire.

Le PCRCI appelle le peuple et particulièrement la jeunesse à se tenir à l’écart des mots d’ordre aventuristes et à ne pas participer à la « prise de l’hôtel du Golf » dont le seul but est de créer l’émoi suite à un bain de sang. Un tel sacrifice n’en vaut pas la peine si le but est le maintien au pouvoir de Laurent Gbagbo et son régime militaro-civil de type fasciste.

Fait à Abidjan, le 31 décembre 2010.
Le Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:00

Gaza-AFP-480.jpg

 

 

Par Ziad Medoukh, universitaire palestinien, 
chef du département de français à l'Université Al-Aqsa (GAZA).

 


Je ne vais pas revenir sur les événements tragiques de la dernière guerre israélienne contre la population civile dans la bande de Gaza, il y a deux ans déjà, une guerre qui a duré plus de trois semaines, menée par une puissance militaire, contre des enfants, des femmes et des personnes âgées, dans un territoire enfermé, isolé et soumis à un blocus inhumain.

Je ne vais pas rappeler les pertes humaines – plus de 1 500 Palestiniens y ont laissé leur vie, en majorité des civils.

Je ne vais pas rappeler la destruction de plus de 30 % des infrastructures de la bande de Gaza ; je ne vais pas rappeler les armes interdites utilisées par l’aviation, la marine et les forces terrestres d’une armée sauvage.

Je ne vais pas rappeler ce drame, parce que le monde le connaît, mais, hélas ! le monde se tait !

Cette guerre avait pour objectif de briser la volonté d’une population résistante, cette population courageuse qui a résolu de défier le blocus imposé par la force de l’occupation israélienne, mais qui a surtout décidé de rester attachée à sa terre, en dépit de toutes les difficultés et des mesures atroces d’une occupation qui ne veut jamais la paix.

Deux ans après, rien n’a changé à Gaza, plus de 5 000 habitants vivent toujours sous des tentes, les ruines des maisons et des usines témoignent de la barbarie de l’agression israélienne contre les civils. Aucun projet de reconstruction n’a eu lieu, n’a lieu et n’est possible à cause du maintien du blocus, et de l’interdiction d’entrée, par ordre militaire israélien, des matériaux de construction.

Deux ans après, Gaza continue de souffrir, Gaza est toujours sous blocus, Gaza affronte les bombardements et les incursions de l’armée israélienne, Gaza est toujours et plus que jamais une prison à ciel ouvert.

Deux ans après, Gaza la blessée, Gaza la meurtrie lance un appel à la conscience mondiale :

Jusqu’à quand les massacres et les crimes israéliens ?

Jusqu’à quand la souffrance des Gazaouis ?

Jusqu’à quand le blocus inhumain de Gaza ?

Jusqu’à quand le martyre de sa population ?

Jusqu’à quand les violations israéliennes du droit international ?

Jusqu’à quand l’impunité d’Israël ?

Jusqu’à quand le silence complice de la communauté internationale officielle ?

Le monde a des yeux et ne voit pas.

Il a des oreilles et n’entend pas.

A-t-il un cœur ?

En attendant, les Palestiniens de Gaza tiennent bon, persistent, patientent, résistent, mais surtout ils continuent d’espérer en un lendemain meilleur, un lendemain de liberté, de paix, mais, avant tout, un lendemain de justice.

Ziad Medoukh

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Palestine libre
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 23:59

 

Repost 0
Published by valenton rouge - dans le coin du poête
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 23:59

 

Repost 0
Published by valenton rouge - dans le coin du poête
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 12:31

1293528393.jpg

photo-zidane.jpg

http://www.sportmag.fr/voir_actu.php?idactu=1128

 

 

Comme chaque mois, SPORTMAG est allé à la rencontre d'une personnalité fan de sport. Le mois de Janvier consacre l'humoriste Christophe Alévêque qui au cours d'une interview a livré sa vision du sport et notamment l'idée qu'il se fait de Zinedine Zidane.

Pour le comédien, aucun doute possible l'ancien numéro 10 des Bleus n'est qu'un "panneau publicitaire", bien loin d'être un exemple pour les jeunes.

SPORTMAG vous propose aujourd'hui quelques extraits de cet entretien à paraître le 3 janvier 2011.

 

L’initiative de Cantona, qui souhaitait que tout le monde retire l’argent de son compte courant le même jour, ça vous a plu ?

CA: C’est une belle utopie. J’aurais préféré que ce soit Anelka, qu’il montre l’exemple, qu’il vide tous ses comptes en banques en chantant l a Marseillaise, ça aurait été un beau symbole. Honnêtement, j’ai pensé le faire, je ne pouvais pas car j’étais en tournée. Et le problème, c’est que si je l’avais fait ce jour-là, c’est mon banquier qui m’aurait réclamé des sous. En tout cas, c’est un mec que j’apprécie beaucoup.

 Il y a donc des footballeurs que vous appréciez ?

CA :Des mecs comme Platini et Cantona prouvent qu’un footballeur peut avoir plus de deux neurones. Ce n’est pas étonnant si, en général, les meilleurs sont des personnes intelligentes avant d’être des sportifs exceptionnels. L’exception c’est Zidane, qui est con comme une bite...

                                                       " Ce mec est une pute"

Sur Zidane

CA :Personnellement, ce mec-là, cette sorte d’icône... Si lui c’est une icône, moi je baisse les bras, je rends les armes, mon tablier et je vais sur une île déserte. Ce mec est un panneau publicitaire qui a trois neurones, qui nous a fait perdre la Coupe du monde 2006. Qui, maintenant, profite de son image à outrance. Pour moi, c’est une forme de prostitution. Ce mec est une pute ! Ecris le ! Je te jure, ce qu’il fait, c’est toujours en fonction de son nombril. C’est écœurant. J’espère que les 11 millions qu’il a pris, il a les a donnés à une association, sinon c’est un scandale. Ce n’est pas son coup d’essai, il en a fait d’autres. Ambassadeur de Danone... Qu’il crève dans le yaourt ! Il avait des qualités de footballeur exceptionnelles, mais moi ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus. L’image qu’il véhicule pour les jeunes de banlieue... Il ne fait rien, il prend du fric. Il n’a aucun avis sur rien, ne prend aucune position sur rien. C’est un mec totalement lisse qui ne veut se mettre personne à dos pour récupérer un maximum de pognon. C’est d’un ennui profond quand il parle...

 

Propos recueillis par Simon Bardet

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Neuilly et le 9.2
commenter cet article