Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 07:31


COMMUNIQUE DE PRESSE
19 associations, partis et syndicats d’Evry et de l’Essonne
soutiennent les Six Heures pour la Palestine à Evry
et interpellent à ce sujet le maire d’Evry

 

Evry, le 1er novembre 2009

 

Depuis 2006, les Six Heures pour la Palestine, à Evry, sont un rendez-vous annuel fort et ouvert d’information et de solidarité sur la situation en Palestine. C’est sur la base de témoignages concrets, à travers notamment le jumelage d’Evry avec le camp de réfugiés de Khan Younis, que chacun peut prendre conscience de la richesse de la société palestinienne et du caractère essentiel de son combat pour la paix par le droit. Comme en atteste de nouveau son programme cette année, cette manifestation intègre les témoignages de Palestiniens et d’Israéliens forces de paix dans leurs sociétés respectives.

Alors que la Mairie d’Evry s’était engagée jusqu’à présent, comme les années passées, à accueillir à l’Hôtel de Ville cette nouvelle édition des Six Heures prévue le 28 novembre prochain, l’association organisatrice, Evry Palestine, a subi une brusque volte-face du maire, Manuel Valls, qui refuse soudain d’accueillir cet événement pourtant préparé en concertation. Considérant ce revirement inacceptable sur la forme comme sur le fond, les organisations signataires, associations, partis et syndicats d’Evry et de l’Essonne, ont demandé avec insistance au maire d’Evry à être reçues afin d’obtenir des explications. Malgré un courrier commun en ce sens et de multiples démarches, un tel entretien n’a pas encore eu lieu.

Nous considérons que cette rétractation survient à un moment particulièrement inapproprié où le peuple palestinien a plus que jamais besoin d’une solidarité forte et visible, quelques mois après la violence des opérations militaires de l’armée israélienne sur la population de la Bande de Gaza, dont atteste le récent rapport de l’ONU faisant état de crimes de guerre. La Ville d’Evry, jumelée avec le camp de réfugiés palestiniens de Khan Younis dans la Bande de Gaza, a une responsabilité particulière que les signataires veulent voir pleinement assumée dans un esprit de dialogue, de paix, et d’exigence de respect du droit international.

Nous tenons aussi à rappeler que l’Etat d’Israël continue à bafouer nombre de droits du peuple palestinien, et poursuit, à l’encontre du droit international et même des exigences de Barack Obama, la colonisation à Jérusalem Est et en Cisjordanie et la construction du mur, continuant de ruiner par là même toute chance de paix. Comment devons-nous comprendre, dans ce contexte, le refus d’accueillir les Six Heures pour la Palestine de la part du maire d’Evry, en tant que maire et en tant que député de l’Essonne ?

Nous assurons l’association Evry Palestine de tout notre soutien pour l’organisation des Six Heures pour la Palestine. Au nom de la liberté d’expression, au nom de la nécessaire information sur la situation en Palestine et conscients de nos responsabilités respectives, nous appelons le maire d’Evry à permettre l’accueil des Six Heures pour la Palestine à l’Hôtel de Ville d’Evry. Nous appelons les habitants d’Evry et de la région et leurs élus à y participer massivement le 28 novembre prochain et à apporter leur soutien à cet événement.

Organisations signataires :

Amnesty International Groupe 74, APEL-Egalité, Artisans du Monde Evry, ASAPA, ATTAC Centre Essonne, CICUP, Evry Palestine, FSU 91, Gauche Unitaire 91, JC 91, Ligue des Droits de l’Homme, Maison du Monde, NPA 91, PCF Evry, Parti de Gauche Evry Corbeil, PRG Essonne, Ris Solidarité Palestine, les VERTS Centre Essonne, les VERTS Essonne Ecologie.

Contact presse e-mail : contact@evrypalestine.org
tel : 06 48 87 35 24

Repost 0
Published by valenton rouge - dans France
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 18:04

En vertu du sang versé, d'un seul côté, celui de la légitimité il est assez étonnant qu'un Président élu revienne au pouvoir avec l'assentiment des fascistes, il y là quelque chose d'irrationnel, totalement.

Plus grave, les aspirations populaires portées par le Front de Résistance sont balayées, les putchistes pourront toujours parader au nom de la réconciliation nationale.

Toute la presse était au moins unanime sur un sujet: la clique fasciste avait plongé le pays dans un chaos économique et social sans précèdent, Michelletti perdait même ses soutiens du Medef local, des dirigeants de droite cherchait l'issue sans devoir céder au peuple, avec la clique Obama Clinton c'est chose faite.

Un "processus" électoral lancé par des putchistes et validé par le putché, quelle belle victoire pour la Réaction hondurienne, ils ont choisi, qui, quand, où, qui sera candidat, qui votera et gageons qu'ils procèdent déjà au dépouillement du vote à venir.

La position de l'Empire et de l'hilare Clinton qui salut on ne sait trop quoi si ce n'est le retour aux méthodes bananières, révèle toutes les limites de la réality politique d'Obama.
des mots, du vent, des morts innocents et un prix Nobel par anticipation qui déjà trempe dans le sang,

iIl serait temps de mettre en place le blocus de l'Empire, ne plus boire de Coca Cola,de fumer de Marlboro, ne plus engloutir de Mac Do, de ne plus rouler en Ford, d'interdire les sectes made in Uncle Sam, d'incarcérer les agents de la CIA qui polluent la planète de leurs coups fourrés, quitte à les échanger contre les 5 de Miami, de prendre en compte que les USA sont non pas une démocratie mais une place forte financière qui croule sous ses propres dettes.
Une nation où les riches s'achètent les villages, les transformant en places fortes, leurs polices, leurs armées privées et leur Obama,

Cette nation infoutue de produire de l'utile à l'humanité, qui pollue comme quatre et ne connait son salut que dans la production d'armes de destructions de plus en sophistiquées et couteuses, Cette nation doit enfin revenir à sa place et respecter les votes de l'Onu qu'il s'agisse de Cuba ou de la Palestine où nous apprenons que Madame Hilare Clinton, porte flingue du souriant nobélisé Obama osait peser sur l'Autorité palestinienne, ou plutôt ce qu'ils en ont laissé, pour négocier avec le gouvernement sioniste et laisser faire la colonisation des territoires occupés.

En cela nous chercherons toute différence avec la politique de l'autre fou, Bush junior, il n'en existe pas, il n'en existera pas tant que les hommes du capital à Tel Aviv s'entendront avec les hommes du capital à Washington, money is money et les chiens sont lâchés.

Le coup d'état du Honduras a eu lieu avec l'assentiment de l'administration Obama, l'avion exilant Zélaya put se poser sur une base américaine au Honduras, une base comme celles qui de la Colombie du narcotrafiquant Uribe doivent servir et avant tout à peser contre les pays membres de l'Alba, dont le Honduras...

La politique de la cannonière revient, elle se fait discrète, et part du territoire colombien.la flotte US croise au large, Gageons que la leçon sera portée, assénée, tu vas à l'Alba tu finis comme Zélaya, certes Obama ne s'exprime pas ainsi, les milices d'extrême droite, là et ailleurs sèment la bonne parole, flinguent à tout va, syndicalistes, démocrates, communistes et patriotes, tous doivent plier sous le charme et les mercenaires du démocrate Obama.

Cuba tient depuis 50 ans, par et avec son socialisme, il a irradié bénéfiquement tout un continent, de l'Equateur au Nicaragua, de Chavez à Moralée, la donne a changé parce que le rapport de force a changé, parce que les peuples indigènes ou non, mais peuples de l'Amérique Latine convergent sur la voie du progrès social, économique, politique.

Zélaya est un homme de droite, un patriote, il serait vain d'attendre de lui qu'il se transforme en guerillero, ce qu'il a déjà accompli relève quasiment de la folie pure,

Tout désormais repose et reposera sur la force et l'unité du mouvement d'émancipation qui s'est levé en Amérique latine, il a des adversaires féroces tant ils sont acculés, ils ont des relais, ici, chez nous avec le soutien d'un Sarkosy, le silence d'une gauche embourgeoisée, sociale démocratisée et ralliée à l'idéologie dominante.

L'attitude nouvelle de députés du Front de gauche à l'Assemblée Européenne tant envers Cuba qu'en direction des 5 héros de Miami, ils demandent la fin du blocus et la libération des 5, la prise en compte de municipalités communistes comme Stains dans le 93 et Valenton dans le 94 qui votent des voeux en direction d'Obama pour exiger la liberté pour les 5, cela nous montre le champs du possible.

Que chaque militant de la cause cubaine interpelle sa municipalité sur le blocus et les 5, que des voeux soient déposés par les élus qui soutiennent ce combat , y compris où l'adversaire est majoritaire, c'est offrir à notre lutte des espaces d'expression considérables, c'est ouvrir les fenêtres et se donner du bon air.

Nous ne pouvons compter sur Obama, lui peut compter sur nous, nous ne lâcherons ni Cuba, ni les 5, rien, nous ne lâcherons pas dès lors que l'ennemi de classe, de par son affaiblissement ,en revient aux vieilles méthodes, il faudrait être loco pour ne pas pousser l'avantage, la contre révolution marque le pas alors en avant maintenant, en avant !
Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 13:36


Le système de santé français hybride (financement public, distribution publique et privée) a longtemps montré sa supériorité sur le système anglais, pour l’essentiel étatique, et sur le système américain, majoritairement privé. Cependant, l’augmentation annuelle régulière du coût de la santé, atteignant 11 % du produit intérieur brut (PIB), contre 9 % en Angleterre et 16 % aux USA, impose une régulation. Le tout est de savoir laquelle.

Par André Grimaldi

De façon surprenante par ces temps de crise, c’est la régulation par le marché, à l’américaine, transférant une partie des coûts de la collectivité vers les ménages, qu’ont choisie nos dirigeants. En effet, pour les néolibéraux qui inspirent le gouvernement, seul le marché libre où chacun achète selon ses moyens permet d’assurer l’adéquation entre l’offre et la demande solvable, et seule la concurrence permet d’obtenir la qualité au moindre coût. Quant à la productivité des professionnels, elle ne peut être stimulée que par l’intéressement financier et la précarisation de l’emploi. Le « new management » industriel, associant recentrage de l’activité sur le « cœur de métier », rotation des tâches et mobilité des agents, permet la souplesse nécessaire à l’adaptation. Bref, le merveilleux modèle France Télécom !

Qu’importe que le marché ne puisse pas répondre au cahier des charges de la santé — utilité sociale, qualité élevée et moindre coût —, comme l’ont montré toutes les expériences historiques, pour la simple raison que l’usager n’est pas un consommateur éclairé qui a choisi d’être malade, mais une personne plus ou moins affaiblie, plus ou moins angoissée, dont les besoins sont potentiellement illimités, ce qui rend le marché totalement manipulable. La seule question qui vaille est : comment appliquer ce projet mercantile au système de santé français ?

D’abord, en changeant le vocabulaire : ne dites plus médecins ou infirmières mais « producteurs de soins » ; ne parlez plus de patients ou d’usagers mais de « consommateurs » ou de « clients » ; ne dites plus « répondre aux besoins de la population » mais « gagner des parts de marché » ; ne parlez plus de dévouement ou pire de sacerdoce, mais de « gains de productivité » et de « travail à flux tendu » — d’aucuns ont fait le calcul qu’une consultation de patients sidéens n’est rentable que si elle ne dure pas plus de 12 minutes ; ne dites plus salaire ou indemnité mais « part variable à l’activité ». Vous verrez : au début on sourit, puis on s’y fait, et, en le répétant suffisamment, on finit par le penser.

Mais comment créer un marché qui n’existe pas ?

D’abord, en mettant en place un financement par un pseudo prix de marché administré (la tarification par pathologie dite à l’activité ou T2A), et surtout en imposant une convergence des tarifs (sorte de prix uniques), d’abord intra-sectorielle (entre tous les hôpitaux confondus), puis inter-sectorielle (public-privé), comme le réclame à corps et à cris la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) (lire « Traitement de choc pour tuer l’hôpital public », Le Monde diplomatique, février 2008). Cette convergence intersectorielle avait été reportée à 2018 sous la pression du mouvement des personnels soignants médicaux et paramédicaux des hôpitaux publics en avril dernier. Mais, cédant au lobbying des cliniques privées commerciales et revenant sur la parole donnée, Mme Roselyne Bachelot a décidé de la mettre en place progressivement, dès 2010. « A titre expérimental », bien sûr.

Ensuite, en supprimant, dans la loi « hôpital, patients, santé et territoires » (HPST) adoptée en juillet 2009, les trois secteurs — hôpitaux publics, hôpitaux privés à but non lucratif participant au service public PSPH, et cliniques privées commerciales ; ils sont rassemblés sous le joli nom d’« établissements de santé », ce qui permet ensuite à la ministre de prétendre constituer, sous la houlette des agences régionales de santé (ARS), « un grand service public unifié de santé ». Tout l’art de la communication est dans l’« unifié », qu’il faudrait traduire par « vente à la découpe des missions de service public » : à Bourgoin-Jallieu (Isère), par exemple, ce « partenariat public-privé » s’est soldé par l’octroi en mai 2009 d’un nouveau scanner à la clinique privée malgré une activité bien supérieure de l’hôpital public.

Légitimement, le président du groupe privé Générale de Santé, M. Frédéric Rostand, se félicite que la loi HPST ait « ouvert plus largement les missions de service public aux établissements de santé privée, notamment la formation des internes et des chefs de clinique ». M. Jean Loup Durousset, président de la FHP, célèbre pour « les dysfonctionnements sévères » de sa maternité à l’enseigne « Bien naître » (rapport de la Direction régionale des affaires sanitaires, avril 2009), prétend que quatre cent cinquante cliniques privées sont prêtes à accueillir des internes. Le but de ces cliniques commerciales est tout simplement d’accueillir des internes en fin de cursus et d’assurer ainsi le recrutement de leurs futurs chirurgiens.

Résultats de cette politique : à l’Assistance publique de Paris (AP-HP), on parle de la suppression de 4 500 emplois, dont 500 emplois médicaux, d’ici 2012 ; le directeur des hôpitaux civils de Lyon, M. Paul Castel, a fait savoir que, pour retrouver l’équilibre financier, « il faudra vendre l’immobilier, diviser par quatre les investissements, rationaliser la logistique, spécialiser les dix-sept hôpitaux, ne remplacer que un départ sur quatre pour le personnel administratif, un sur deux pour le personnel médico-technique et trois sur quatre pour les soignants » (Le Figaro du 17 août 2009). Pendant ce temps, la Générale de Santé se félicite d’avoir investi 220 millions d’euros en 2008 et autant pour 2009, et d’avoir accueilli quatre cent cinquante praticiens dans les dix-huit derniers mois.

En réalité, nous sommes au milieu du gué. Les concepteurs du projet avancent pas à pas. Première étape en 2004. On nous a dit : le paiement à l’activité sera progressif et ne dépassera pas 50% du budget hospitalier — « T2A à moins de 50 % » —, délégation des pouvoirs de gestion aux médecins, augmentation de l’activité. Deuxième étape en 2008 : T2A à 100 %, cogestion entre les médecins et l’administration, amélioration de « l’efficience ». Troisième étape en 2009 : loi HPST, fin de la cogestion — vous êtes là pour obéir au directeur —, plafonnement des emplois et donc réduction de l’activité. Très vite, nous allons connaître la quatrième étape : changement de statut des médecins hospitaliers qui vont devenir contractuels (comme les directeurs d’hôpitaux). Puis la cinquième : changement de statut de l’hôpital public, qui deviendra un établissement privé à but non lucratif, et changement de statut pour les personnels nouvellement embauchés.

Parallèlement, « pour sauver la Sécu », il est prévu d’augmenter ce qui reste à la charge des patients (franchises, forfaits, augmentation des tarifs des mutuelles, etc …), puis de transférer la gestion du financement des affections longue durée (ALD) aux mutuelles et aux assurances privées, au nom de l’amélioration de la qualité des soins grâce à des « contrats qualité personnalisés » négociés entre les assureurs et les professionnels.

On peut imaginer une sixième étape, avec la fin du monopole de la Sécurité sociale, et une septième, avec l’abrogation de l’Objectif national de dépense de l’Assurance maladie (ONDAM), qui fixe à ce jour le montant du budget public national de la santé. Désormais les tarifs seront libres, fixés par la concurrence « non faussée » sur le marché, qui sera d’ailleurs un grand marché européen. Ainsi pourra naître un nouveau système de santé, véritable coproduction franco-américaine ayant gardé du système français la CMU et le financement des cas les plus graves par la collectivité, et ayant pris au système américain la gestion par les assureurs privés du marché rentable de la santé : un cauchemar pour les médecins et pour les malades, un rêve pour les assureurs et les « nouveaux manageurs ».

André Grimaldi.

André Grimaldi

Chef du Service de diabétologie du groupe hospitalier Pitié Salpêtrière (Paris), auteur de L’Hôpital malade de la rentabilité, Fayard, 2009.


Vous pouvez également
faire un don.
Repost 0
Published by valenton rouge - dans France
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 13:13

Femme courage que Margot Honecker qui à 82 ans nous rappelle en allemand  son pays, sa nation la République Démocratique Allamande.

J'ai découvert la RDA en 1973, à l'écoute de Radio Berlin en français et c'est là que j'ai pris conscience du coup d'état au Chili mené par Pinochet, la Cia et les multinationales étatsuniennes.
La RDA a accueilli immédiatement des militants chiliens, elle a développé immédiatement une politique de solidarité internationaliste avec le peuple du Chili.

Si les "démocrates" conspuent cette formidable nation que fut la République Démocratique Allemande, ce socialisme réel, je l'affirme, je l'ai vu, ce monde sans cadences infernales ou nul salarié ne se pendait pour échapper à la souffrance, cette nation est encore dans les têtes des allemands de la RDA, ils le prouvent, pas par nostalgie, mais par leurs souffrances et leurs espoirs actuels couplés à leurs souvenirs.

Iggy Pop, ce punk américain, nous chante dans une version de Louie, Louie, chant antimiliatriste, que le mur est tombé et que nous y avons tous perdu quelque chose.

Oui le mur antifasciste, c'est son véritable nom, est tombé, la peste brune resurgit, il y aSarkosy, Hortefeux, Dassault, il a Bush et son copié/collé d''Obama qui tente toujours d'étrangler Cuba socialiste.

Le couple Honecker ne s'est jamais servi, il a servi son peuple et j'ai le souvenir de Honecker qui se promenait à Berlin sans une nuée de gardes du corps comme peuvent également le faire les dirigeants cubains.

Les dirigeants de RDA ont sans doute commis des erreurs, ils ont subi également le poids de la trahison de Gorbi.

La RDA aura démontré, durant toute son existence, qu'elle était l'Allemagne de la paix face à une RFA réarmée et Otanisée.

Je m'autorise à penser que la nation qui défend la paix, milite en sa direction, rejette la guerre, l'impérialisme et le colonialisme alors oui, je m'autorise à dire, que cette nation est démocratique.


Alain Girard


Bild se régale d’une vidéo qui semble venir d'un autre temps. "Incroyable : Margot Honecker fête les 60 ans de la République démocratique allemande", titre le journal à sensation cher aux Allemands. Bild a découvert sur Internet une vidéo montrant la veuve de l'ancien président du Conseil d'Etat de la RDA, Erich Honecker, faire la fête au Chili où elle vit en exil. Entourée d’amis chiliens, anciens réfugiés en RDA après le putsch de 1973, elle chante de vieilles chansons communistes et pose devant le drapeau de la RDA orné du marteau et du compas.

"Il y a actuellement en Allemagne une campagne contre la RDA socialiste", déplore la vieille dame de 82 ans. "Mais ils ne réussiront pas. 50 % des Allemands de l'Est disent que la vie est pire dans le capitalisme. De plus en plus de gens se souviennent de ce qui était bien pour eux en RDA." Elle se réjouit toutefois du succès de Die Linke, le parti de gauche dont certains leaders sont d'anciens responsables politiques en RDA, qui a obtenu presque 12 % lors des législatives de septembre dernier.
Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 12:58
Slovar - Blogueur associé

Séguéla, auto-proclamé ennemi numéro 1 du web, a d'autres activités que de se pavaner sur les plateaux télé. Il est responsable d'Euro RSCG, boîte de pub qui, comme nous l'apprend Slovar, a créé un jeu proposant de tuer (virtuellement) un ami… sur internet. La première victime?



«Marre de votre patron, de votre rédacteur en chef ou de votre petit copain / copine ? Vous voulez lui faire comprendre qu’il ne faut pas trop rigoler avec vous ? ... / ... BETC Euro RSCG une solution assez élégante pour vous débarrasser de cette empêcheur de tourner en rond .. / ..  »

Cette brillante idée est une des créations des équipes de Jacques Séguéla, l’homme qui veut faire la peau du Net ! Et il est prolixe sur le sujet du Net ...
Comme nous le rappelle Clubic : «  ... / ... Jacques Séguéla a donné lors d’un passage TV une nouvelle occasion de jaser. « Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes », a-t-il déclaré. Selon lui, Internet serait le vecteur de propagation privilégie de « l’intox » et permettrait de détruire une réputation en « quelques secondes ». Interrogé par Laurent Ruquier, il intervenait pour prendre la défense du socialiste Julien Dray, qui venait faire la promotion de son livre, L’épreuve, dans lequel ce dernier dénonce le traitement médiatique dont il a fait l’objet.
Et il a fait très fort l’inventeur de « La force tranquille »
«  Dans ce siècle d’émotion, il faut se méfier de cet excès d’émotion qui nous monte à la gorge et il y a un cancer de cette société, dont il (Julien Dray) est victime... ce cancer qui s’appelle l’intox. Qui est dû à quoi ? Qui est dû au Net. Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes. C’est Dieu vivant. Parce que le Net permet à tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le Net peut détruire une réputation. », a clamé Jacques Séguéla. - Source Clubic

Jacques Séguéla déteste surtout le Net parce qu’il a cassé la belle mécanique financière des agences qui consistait à prendre des millions d’€ aux clients en allant tourner des pubs pour n’importe quel produit aux Seychelles ou aux Maldives.
Il le déteste aussi parce que les publicitaires ne sont plus les seuls à pouvoir manipuler l’opinion et que vendre très cher ses services aux partis ou formations politiques est devenu impossible.
Il le déteste enfin parce que ces « salopards » de l’Internet ne cessent de se répandre sans qu’on puisse les contrôler.
En clair, notre héraut, sous des arguments à caractère mercantiles, nous donne une leçon de savoir vivre en fustigeant ce qu’il y a de plus bas : S’attaquer lâchement à des hommes !

Nous pensons qu’il serait intéressant que Laurent Ruquier invite à nouveau notre « moralisateur » sur son plateau pour qu’il nous explique en quoi la dernière création Web : « jetueunami.com » de BETC Euro RSCG (qui est une des filiales du goupe Havas dont il est le Vice-Président : Chief Creative Officer), n’est pas « la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée » ... des « créatifs » ?

C’est quoi jetueunami.com ? Présentation par le site Fluctuat:
« Marre de votre patron, de votre rédacteur en chef ou de votre petit copain / copine ? Vous voulez lui faire comprendre qu’il ne faut pas trop rigoler avec vous ? 13ème rue propose en association avec BETC Euro RSCG une solution assez élégante pour vous débarrasser de cette empêcheur de tourner en rond grâce au site jetueunami.com.
Depuis internet, donc, vous collez la tête de votre cible, vous choisissez votre tueur et en un clic vous n’avez plus qu’à admirer le résultat de votre commande (oui, les tueurs sont modernes aujourd’hui, ils fournissent la vidéo du meurtre, c’est très pratique).
Cinq tueurs (et en conséquence cinq scénarios) sont à votre disposition : mort par balle, à l’épée ou coulé dans du ciment... La vidéo est envoyée à votre « ami » et il n’aura plus qu’à vous remercier de votre gentillesse en vous renvoyant l’ascenseur... dans la gueule » - Source Fluctuat

Nous sommes allé tester cette « merveille de communication » issue des troupes de celui qui déclare « modestement » : « À nous, fils et filles de pub, de ne plus être de simples créateurs de messages mais créateurs d’audience… À nous de ne plus être de simples fournisseurs de concepts, mais des lanceurs d’histoires »
Nous avons, à l’aide du site, lancé un « contrat » sur Jean-François Copé, autre grand adversaire d’Internet, puisqu’il déclarait il y a peu : «Cet immense espace qu’est Internet, dans lequel on peut diffuser n’importe quelle image, la tronquer dans tous les sens... » dont nous avons récupéré une photo ... sur le Net.
Puis nous avons choisi un des tueurs qui s’est chargé de faire couler du béton sur le corps d’une victime, illustrée par son visage, placée dans une baignoire. Pour enfin voir cette épilogue de « grande qualité humaine » !
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Mais comme l’indique le site : « Ceci est un divertissement, site déconseillé au moins de 16 ans » sans aucune vérification possible de l’âge de l’internaute bien entendu !
Enfin, nous avons reçu un Email
« Vous venez d’être assassiné.
Pour voir la vidéo de votre meurtre, cliquez ici :
http://www.jetueunami.com/13emeRUE/meurtre/Jean-FrancoisCope/nl6to15503bg4wei27d2 (adresse supprimée par nos soins)
Enquêtez et découvrez qui a commandité votre assassinat
Cordialement.
Ivan POSTOKLOV »

Il ne fait nul doute que Jean-François Copé va trouver ce jeu remarquable par sa créativité ...
« Le Net est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes. C’est Dieu vivant. Parce que le Net permet à tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le Net peut détruire une réputation.
Nous sommes totalement d’accord avec vous Monsieur Séguéla surtout lorsqu’il véhicule des valeurs de de ce type et valorise à ce point une réputation !
A vous lire ou vous entendre !

Retrouvez les articles de Slovar sur son blog »
Repost 0
Published by valenton rouge - dans Neuilly et le 9.2
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 20:31

La nouvelle version du système d'exploitation libre et gratuit Ubuntu est désormais disponible au téléchargement. Baptisé Ubuntu 9.10 et surnommé Karmic Koala, ce système d'exploitation basé sur Linux se veut plus accessible au grand public.

L'interface est plus conviviale, et se rapproche encore un peu plus de Windows ou de Mac OS, qui représentent respectivement 93% et 5% du marché des systèmes d'exploitation.

Créé il y a cinq ans par l'entrepreneur sud-africain Mark Shuttleworth (l'un des premiers touristes de l'espace), Ubuntu est une des nombreuses distributions de Linux, mais il demeure à ce jour la plus utilisée, avec environ 1% des ordinateurs dans le monde qui en sont équipés.

Contrairement aux systèmes de Microsoft et Apple, Ubuntu est entièrement gratuit. De plus, l'utilisateur peut accéder au code source, c'est-à-dire l'ADN du système d'exploitation, et, s'il le souhaite, le modifier, le dupliquer et le redistribuer librement.

Une main tendue aux néophytes

Cette nouvelle version d'Ubuntu se veut plus simple à installer et à utiliser pour les débutants qui souhaitent remplacer Windows sur leur ancien PC. Pour rassurer les néophytes, une option permet notamment d'installer à la fois Karmic Koala et Windows XP ou Vista. A chaque démarrage, l'utilisateur se voit ainsi demander s'il souhaite évoluer sous Windows ou sous Ubuntu.

Parmi les nouveautés apportées, Ubuntu 9.10 introduit par exemple Ubuntu One, un service de stockage en ligne gratuit, qui permet de sauvegarder 2 Go de données (accessibles depuis n'importe quel ordinateur connecté à Internet), un support des netbooks, ainsi qu'une nouvelle logithèque contenant quelque 2.000 logiciels gratuits, dont plus de 400 jeux. En quelques clics, l'utilisateur peut installer un lecteur vidéo, un logiciel de traitement de texte ou un éditeur photo.

Ubuntu 9.10 est d'ores et déjà disponible en téléchargement gratuit. Le logiciel doit être gravé sur un CD ou un DVD qu'il faut ensuite insérer dans son ordinateur. Pour les plus aguerris, une installation par clé USB est possible.

Un sité dédié permet le téléchargement de Ubuntu et des informations utiles sont à trouver sur le site de la communauté francophone de Ubuntu.


Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 11:55


ASSEMBLEE DE COMMUNISTES

D’Ile-de-France

 

Samedi 7 novembre 2009, de 10h00 à 13h00

(accueil à partir de 9h30)

 130 rue Castagnary, Paris 15ème

(métro porte de Vanves / Tramway T3 – arrêt Brancion/ Bus 89, 95 et 62)

 

Ordre du jour :

 

(Il s'agit d'une réunion d'information et de travail pour ceux qui partagent la démarche) 

1– Situation du PCF

dont élections régionales : compte-rendu du CN des 24 et 25 octobre et préparation de la « conférence régionale ».

En présence de plusieurs membres du CN

 

2 – Situation politique et proposition d’initiatives

 

Dans la suite de nos actions (Hôpital public, contre la loi Bachelot, Poste avec la pétition nationale, expressions pour les transports publics, l’industrie…), quelle contribution à la convergence des luttes à la fin novembre (Education nationale, SNCF, RATP, mouvement suivi à la Poste).

 

3– Etat de la coordination des communistes dans le réseau « faire vivre et renforcer le PCF » pour:

 

  • continuer à s’opposer au processus d’effacement du Parti
  • Faire vivre et renforcer les organisations du PCF sur une base de lutte

 

Forme de coordination en Ile-de-France.


Dans la suite de la réunion et du texte de Malakoff du 21 mars, sur la base de nos premières expériences, cette réunion s’adresse à ceux qui veulent « faire vivre et renforcer le PCF » et ressentent le besoin de s’organiser pour cela face à la poursuite de la stratégie d’effacement de notre parti et de ses positions par la direction.

Cette démarche reste opposée à toute démarche de tendance qui viserait à représenter un point de vue d’opposition dans le parti pour participer à un schéma de recomposition interne et à « gauche ».

Fraternellement,

La direction de section du PCF Paris 15

(initiatrice en attendant)

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Parti Communiste Français
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:47



L.a recherche du pouvoir et de la notoriété n'éblouit pas les yeux des courtisans, et il est admis au sein du PCF que Bobard Hue fut malade de rage de ne pouvoir accéder à l'échelon suprême, larbin  de Jospin et ce pour cause de mise en examen.

Robert Hue frappe par sa constance à s'avilir, il picolait avec le grand Jacques, celui de tous les coups fourrés, celui de tous les coups d'états africains, celui qui eut pour frère d'armes un certain Pasqua.

Bobard Hue, mercenaire boit du Gin glacé, tu parles d'un judoka, un peu Douillet quoi, tout sous la ceinture.

Il ne serait pas surprenant qu'un jour, nous apprenions que Bobard Hue émargeait aux fonds secrets de l'Elysée.

Aujourd'hui, le pote à Chichi, copule en compagnie du parti socialiste auquel il doit son fauteuil de sénateur, lui qui militât pour la suppression dudit Sénat.

On doit s'opposer à toute idée de collusion avec la droite, Ump et Modem et Bobard Hue dépasse déjà Royal sur sa droite, ce qui, inévitablement, ne peut que lui valoir, perte de points(de repère), amendes et collision.

En commettant son nom avec ,Chirac,Bobard Hue contribue à la banalisation des rapports gauche/droite, il agit en politicien Radical Socialiste d'une autre époque, il nous fait le coup du notable qui transcende les frontières de classes, dans l'intérêt commun des français,il est une passerelle vers la soumission aux intérêts du capitalisme en crise,

En commettant son nom avec Chirac, Bobard Hue rend cette droite fréquentable et acceptable, ou plutôt il le tente, le Medef doit boire du petit lait, euh du petit gin,

Robert Hue prend la voie d'arrêt d'urgence, en bon infirmier transportant le corps inerte d'un grand malade dont il est une fidèle béquille: le capital, il s'autorise au gyrophare et à au pinpon.

Il fait bling bling comme les gamelles de cet ex Président renvoyé devant la justice de sa classe, ma foi, bien embarrassée,

Robert Hue nous renvoie cette image du parvenu à peu mais parvenu malgré tout, il entraîne dans son sillage des dirigeants de la Cgt, il est évident qu'ils devront faire un choix: poursuivre sur la voie de Gabriel Péri ou sombrer dans la trahison.

leurs réponses doivent lever toute équivoque puisque Sarkosy lui-même est en chasse pour intégrer un dirigeant de la Cgt dans son gouvernement et brouiller plus encore le sens de l'affrontement de classes,

Il reste à exiger de Monsieur Hue...



 

Tirez la chasse !

 

 

Alain Girard

 


QUESTIONS A


Robert Hue

Sénateur du Val de Marne, ancien secrétaire national du parti communiste

Vous étiez l'adversaire politique de Jacques Chirac. Qu'est-ce qui vous a rapproché ?

Je l'ai rencontré lors de la campagne présidentielle de 1995, en février, sur un plateau de TF1. Il était candidat face à Balladur et en mauvaise posture pour être au deuxième tour. Moi, j'étais le nouveau candidat pour le Parti Communiste, succédant à Marchais. Nous étions donc l'un et l'autre dans l'adversité : lui n'était pas bien placé dans les sondages et moi je ne savais pas que je ferai près de 9%. Nous avons sympathisé. Quand il est devenu Président, nous nous sommes vus à de nombreuses reprises, soit de façon officielle car j'étais chef d'un parti d'opposition, soit en tête à tête. Nos rapports se sont resserrés au fil du temps car c'est un homme très chaleureux, qui s'écarte très vite de la posture de représentation pour établir un lien direct. Il a une démarche humaine qui dépasse le clivage politique.

Et depuis qu'il a quitté l'Elysée ?

A l'époque, il n'avait pas la popularité qu'il a maintenant. Il était plus seul, on le sollicitait peu. Or j'ai continué à avoir des rapports avec lui à cette période, grâce à la fondation qu'il a créée.

De quoi parlez-vous ? D'autre chose que de politique ?

Oui, bien sûr, même si des gens comme lui ne s'échappent jamais de la politique. Nous nous retrouvons sur les questions de l'Afrique, sur l'avenir de la planète. Ce n'est pas un homme distant et moi non plus : nous partageons le même goût de la vie.

Partagez-vous son goût des bières mexicaines ?

Nous avons plus souvent bu du Gin bien glacé...

Recueilli à Paris par N. M.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Neuilly et le 9.2
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:38
Dans l’historiographie du communisme, l’approche biographique tient une place singulière. Les chercheurs se sont principalement intéressés au mouvement tant au niveau des organisations qu’au niveau des formes de lutte. On étudie par exemple une fédération du Parti communiste ou bien on porte son attention sur une activité particulière, comme l’internationalisme prolétarien ou la lutte pour la paix. Depuis quelques années, certains s’intéressent également aux militants, notamment au travers des études prosopographiques, comme par exemple le Dictionnaire biographique de l’Internationale communiste, ouvrage sur lequel nous reviendrons prochainement. Aujourd’hui, l’histoire des vies particulières appliquée à l’histoire du mouvement communiste peut connaître un avenir prometteur. Jean Vigreux nous le montre avec brio.
  • 1  Thomas Bouchet, Jean Vigreux, « La biographie en Histoire : l’individu en général, le (...)

2Les difficultés inhérentes à l’approche biographique sont au moins de trois ordres1. On attend d’abord du biographe qu’il explique pourquoi il choisit d’écrire une biographie sur tel individu. Il convient ensuite de dépasser les contraintes de la trame chronologique linéaire de la vie d’un individu. Enfin, la dernière difficulté concerne le rapport entre l’individu et les structures auxquelles il appartient.

3Dans son ouvrage, Jean Vigreux surmonte ces trois difficultés inhérentes à l’approche biographique.

4Jean Vigreux prolonge son approche biographique au-delà du temps biologique. Il propose une analyse des « images » et de la « mémoire » de Waldeck Rochet (pages 296-349). En déconstruisant l’objet biographique étudié, il nous propose non seulement une analyse pertinente mais il nous fournit également une méthode pour aborder la biographie autrement. Jean Vigreux mobilise toutes les sources écrites, sonores ou audiovisuelles disponibles pour analyser « les traces que le dirigeant communiste a laissées à la fois dans la vie politique et dans la société française » (p. 297), de son retrait de la scène politique à son décès. Cette partie est peut-être l’une des plus stimulantes. Toute biographie ne devrait-elle pas comporter de tels chapitres ? L’approche biographique que nous propose Jean Vigreux ne se limite naturellement pas à une chronique du biographié. Il propose de « déborder la biographie » et propose une relecture de l’histoire du Parti communiste français.

5En s’attachant au parcours d’un cadre communiste, Jean Vigreux étudie le rapport entre l’individu et les structures auxquelles il appartient. L’auteur s’attache à montrer l’élaboration des processus décisionnels. De l’articulation entre l’individuel et le collectif, le lecteur de cette biographie intéressé par le mouvement ouvrier portera notamment son attention sur le regard de Waldeck Rochet sur l’URSS, lors de son séjour à l’École léniniste internationale (p. 35 et suivantes), mais aussi lors de l’invasion de la Tchécoslovaquie et de la répression du Printemps de Prague (p. 259 et suivantes) ou bien sur les relations que le PCF entretient avec les autres forces de gauche, et notamment avec François Mitterrand. Enfin, on retiendra le rôle du journal communiste La Terre dans l’ascension de Waldeck Rochet, comme son travail au sein de la section agraire dans l’implantation du mouvement ouvrier dans les campagnes.

6Jean Vigreux a su tirer profit des archives nouvelles alors disponibles. Son travail bénéficie de l’ouverture des archives de Moscou, associée à celles du PCF (notamment celles du dirigeant communiste et plus particulièrement le moment où Waldeck Rochet est secrétaire général) et de l’accès aux archives privées de Waldeck Rochet. On saluera le choix de Jean Vigreux de présenter à ses lecteurs les matériaux à partir desquels il a travaillé (pp. 361-363), même si la présentation est, dans cette version publiée de sa thèse, succincte. Elle confirme son intérêt pour les réflexions sur les archives en général et celles du communisme en particulier. Nous espérons que Jean Vigreux prolongera ces réflexions en nous proposant les écrits de prison de Waldeck Rochet ou de François Billoux. Les travaux de Jean Vigreux ouvrent de nombreuses pistes, par exemple sur le communisme rural.

Alexandre Courban


Notes

1  Thomas Bouchet, Jean Vigreux, « La biographie en Histoire : l’individu en général, le militant en particulier », dans Territoires contemporains, n° 1, 1994, p. 5.


Référence électronique

Alexandre Courban, « Jean Vigreux, Waldeck Rochet. Une biographie politique », Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique [En ligne], 87 | 2002, mis en ligne le 28 octobre 2009, Consulté le 31 octobre 2009. URL : http://chrhc.revues.org/index1685.html
Repost 0
Published by valenton rouge - dans Parti Communiste Français
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:32

MOSCOU, 31 octobre - RIA Novosti.


Une session plénière du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie (CC du KPRF) a statué dans un arrêté samedi de célébrer le 130e anniversaire de Staline, le 140e anniversaire de Lénine, le 92e anniversaire de la Grande révolution socialiste d'Octobre et le 65e anniversaire de la Victoire.

"Utiliser les réunions solennelles et d'autres manifestations pour faire démontrer la portée historique de la révolution socialiste (de 1917), mener une propagande autour des acquis sociaux et économiques du socialisme et de son rôle capital dans la défaite imposée aux forces fascistes en Europe et Asie en 1945", a statué la session plénière du KPRF.
Repost 0
Published by valenton rouge - dans Monde
commenter cet article