Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 13:20

plombier-valenton.jpgCent trente et une des 250 villes les plus en difficulté sont exclues du nouveau système de péréquation entre villes riches et moins riches prévu dans la loi de finances 2012, révèle vendredi 4 novembre 2011 l'Association des maires des grandes villes de France (AMGVF), jugeant ce mécanisme "d'inacceptable" en l'état.

Selon le document de l’AMGVF que s’est procuré l’AFP, ces 131 communes bénéficient d’une aide spécifique de l’Etat au titre de la Dotation de solidarité urbaine (DSU) dont l’objectif est d’aider les communes urbaines confrontées à des ressources insuffisantes alors qu’elles ont des charges élevées.
Elle concerne surtout les communes de plus de 10 000 habitants.

Remise à plat - Si la péréquation « vise à corriger les déséquilibres intercommunaux et communaux, il est anormal qu’il vienne contrarier les effets de la solidarité nationale au titre de la DSU », a souligné Jean-Claude Boulard (PS), maire du Mans, président de la commission des finances de l’AMGVF.
« Ce mécanisme conduit à une perversion même de l’idée de péréquation », a-t-il ajouté. « Dans ces conditions, l’AMGVF demande une remise à plat de ce nouveau dispositif ».

Parmi les 131 communes, 88 seraient exclues du dispositif parce qu’elles appartiennent à une intercommunalité qui sera contributrice au Fonds national de péréquation (FPIC) qui sera créé.
Il s’agit en particulier de Grigny (Essonne), du Val-de-Reuil (Eure), de Noeux-les Mines (Pas-de-Calais), de Villefontaine (Isère) ou de Vaulx-en-Velin (Rhône).

15 autres communes seraient contributrices au fonds sans en être bénéficiaires, dont Valenton (Val-de-Marne), Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), Gonesse (Val-d’Oise) et Les Mureaux (Yvelines).

Enfin, 28 communes ne bénéficieront pas du fonds, sans y contribuer, comme Auchel et Bruay dans le Pas-de-Calais, Elbeuf en Seine-Maritime, et Woippy en Moselle.

Le Fonds de péréquation pour les communes devrait être de 250 millions d’euros en 2012, pour atteindre un milliard en 2014. Il a pour objectif de renforcer la solidarité entre communes.

 

http://www.lagazettedescommunes.com/82933/perequation-131-des-250-villes-les-plus-en-difficulte-sont-exclues-selon-lamgvf/

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 20:12

f.jpgXavier Bertrand vient d'annoncer à l'Assemblée nationale, le maintien définitif du service de chirurgie Cardiaque du groupe Hospitalier A.Chennevier/H.Mondor

C'est une belle victoire pour toutes celles et tous ceux qui se sont engagés dans ce combat au sein de la Coordination pour la défense du service de Chirurgie Cardiaque de Mondor. Ce sont bien entendu les plus de 100 000 usagers-pétitionnaires, leurs représentants, les professionnels de l'Hôpital, l'Intersyndical CFDT-CGT-SUD Santé, comme les Universitaires, enseignants et étudiants, les élu-es dans leur grande diversité,... 

 

C'est la confirmation que notre démarche était bien fondée, l'IGAS confirmant la raison d'être de ce service, et même de la nécessité de son développement. Mais c'est aussi la confirmation que c'était une erreur de la part de M. Evin et de MMe Faugere de ne pas entendre les acteurs de terrain qui dénonçaient une décision uniquement basée sur une activité faussée par la période du temps du Pr Loisance. C'est donc une autre conception de la démocratie sanitaire qui a prévalue grâce à cette décision du Ministre.

 

Nous nous félicitons donc de cette victoire de tout un département, une victoire qui devrait déboucher sur un développement du groupe hospitalier en lien avec son Université, ses professionnels et ses élu-es. Nous resterons donc vigilant d ans ce sens, même si pour l'instant nous voulons apprécier ce réel  succès. 

 

Fabien Cohen 

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 17:34

-soviet-red-flag-Section du Parti communiste Français
47 rue du Colonel Fabien
94600 Valenton

 

 

 

 

 

 

 

Limeil-Brévannes, 10 août 2011

 

Jean-Pierre Servant m’a appris la terrible nouvelle du décès de notre camarade Jean Gobert.
 

 

Je tiens à saluer sa mémoire et à lui rendre hommage.

 

Par son engagement militant aux multiples implications sur le plan politique et les nombreuses responsabilités qu’il a exercées au sein du parti communiste français, et notamment comme secrétaire de la section de Limeil-Brévannes, il a en effet contribué à faire avancer les idéaux de justice, de liberté et de paix auxquels nous sommes si fortement attachés.


Les camarades de Limeil-Brévannes qui l’ont connu, sont profondément touchés par sa disparition.


Vous nous avez proposé de nous associer à l’hommage qui lui sera rendu àl’entrée de cet automne. En leur nom, je vous en remercie vivement et vous assure de la présence d’une majorité d’entre nous.


En ce moment douloureux, je vous prie d’accepter mes plus fraternelles pensées.
 

 

Je m’associe à la peine des camarades de la section de Valenton. Sachant pouvoir compter sur vous pour transmettre ce message, à sa famille et à ses proches, j’adresse mes très sincères condoléances.


Fraternellement


Agnès Chadebech
Pour la section du Parti communiste français
de Limeil-Brévannes

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 20:08

a-copie-16La section 
de Valenton du PCF nous fait part 
du décès accidentel de Jean Gobert dans sa 81e année. Ouvrier chez 
Rhône-Poulenc, Jean Gobert 
s’est engagé dans le mouvement syndical et au Parti communiste, dont il fut le secrétaire de la section d’entreprise.

Devenu collaborateur du comité central, il a sillonné la France pour aider à l’organisation du Parti dans 
de nombreuses villes.

Il fut secrétaire 
de la section de Limeil-Brévannes 
et directeur du cabinet du maire 
de Valenton pendant près de vingt ans.

Jean Gobert avait participé à la manifestation de Charonne (8 février 1962) contre la guerre en Algérie et avait échappé à la mort grâce à un camarade qui l’avait traîné sous une porte cochère.

Une fois à la retraite, il a continué à militer au PCF et a agi jusqu’au bout pour le rayonnement de l’Humanité. 


Jean Gobert ayant fait don de son corps à la science, un hommage public lui sera rendu à la rentrée de septembre, précise la section de Valenton.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 12:05

-soviet-red-flag-

 

A chaque scrutin électoral une silhouette se dessine dans l'escalier qui mène à l'étage de notre mairie, tandis que la proclamation des résultats se fait attendre, un homme vient aux nouvelles.

Nul ne songerait à l'arrêter, à lui poser la question sur sa présence ici, de manière évidente, sa place est là. Tout le monde ne le connaît pas et pourtant l'homme impose par sa seule tenue, le respect.

 

Une silhouette qui se voûte, au fil des échéances et des combats, des années qui s'ajoutent, de la maladie qui vient compliquer la vie...

Pourtant cette silhouette pourrait vous en raconter, à vous en faire pâlir d'envie car cette silhouette en a vécu de belles, en a fait des jolies aussi, on peut être voûté quand c'est le poids d'une vie bien remplie qui pèse sur vos épaules.

 

Une vie n'est jamais banale celle-ci encore moins que d'autres. L'homme qui gravit l'escalier à chaque échéance est communiste, de cette école des militants formés à tous les combats, de cette étoffe qui oblige au regard plein de respect.

 

Ce communiste là n'est pas l'unique, non il est comme beaucoup de ces femmes et de ces hommes qui se sont construits, épanouis en bâtissant justement ce qui est et doit demeurer leur et notre plus grande fierté : le Parti Communiste Français .

 

Ce communiste là n'est pas unique et pourtant il l'est, de par sa personnalité, comme chacune et chacun, il donne, apporte et joint sa richesse, son expérience, son bon sens au combat pour l'émancipation humaine que nous partageons à ses côtés.

 

Ce communiste là peut être un emmerdeur, un vieux machin comme le nomment ceux qui l'aiment, il est en chacun de celles et ceux qui savent trouver en lui confiance discrétion, affection .

 

Ce communiste là est discret, jusqu'au secret et aucune entreprise de séduction ne parviendra à lui arracher le moindre lambeau de ce qu'il a été amené à faire pour son parti. Il fallait que cela soit fait, cela a été fait, proprement .

 

Ce communiste là ignore ce qu'est la grandiloquence, ça l'emmerderait plutôt d'ailleurs les beaux discours, lui sa vie vie c'est un peu trois pas en avant et deux pas en arrière, il lui arrive de reculer mais dans l'ordre, il lui arrive de plier mais sans jamais rien lâcher, une belle école humaine.

 

Ce communiste là aime la vie, les amis, les camarades et le parti, oh oui le parti, son et notre parti. Il connaît la Courneuve comme sa poche, enfin la Courneuve de la fête de l'Huma mais il apprécie sa campagne, sa presque montagne dans son Limousin du bout du bout du monde.

 

C'est là qu'il s'arrête en chemin, qu'il tire sa révérence et un dernier pied de nez pas marrant du tout, la blague d'un goût douteux qui laisse le cœur au bord des larmes .

 

Jean s'est arrêté en chemin, un sacré bout de chemin qu'il a ouvert, parcouru, défriché pour que celles et ceux qui suivent y trouvent leurs marques, leurs repères.

 

Discrètement, secrètement et nous n'en saurons pas plus, Jean a investi sa vie dans notre avenir et qui peut trouver plus bel acte de la part d'un communiste, d'un révolutionnaire, oui nous pouvons comprendre maintenant sa silhouette voûtée dans l'escalier de notre mairie le soir de chaque échéance.

 

Jean incarne la droiture, il est un militant communiste et cela se suffit à en faire quelqu'un de bien, de très bien, de respectable et respecté.

 

Jean s'est arrêté en chemin et pourtant pour ce qu'il nous a enseigné, appris, par les batailles et les luttes de toutes sortes il nous a appris la confiance en notre idéal, en notre peuple, même dans les nuits les plus noires.

 

Jean est unique comme l'est chacune et chacun d'entre nous et en cela il est notre commun.

 

Alors quand le passant, le camarade posera la question : « c'est vrai ? Jean est parti »

nous aurons alors sans doute à l'esprit, « bien sûr que non, il est toujours là ».

A chaque instant comme le sont tous les nôtres parce que si j'existe, si tu existes aujourd'hui c'est aussi grâce à lui, à son engagement sans faille et sans nul doute chacun de nos actes, de nos pensées de militantes et militants communistes se nourrissent et se nourriront de ce qu'il nous a offert , notre parti, sa vie.

 

Il reste du chemin à parcourir, un sacré bout de chemin, celui qui s'est ouvert à Tours en 1920, celui de Jean Gobert .

 

Nous en serons dignes.

 

Les communistes valentonnais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  


 

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 12:37

400_F_.jpgCommuniqué de la fédération CGT des Cheminots

 

Malgré les engagements tripartites (Etat/RFF/SNCF) qui ont été pris en octobre 2009 et qui annonçaient que : « les installations ferroviaires industrielles qui ne seraient plus utilisées (triages ou installations des plateformes actuelles de wagon isolé) seront préservées pendant une durée minimale de 6 années afin d’être remises en service rapidement pour saisir toute opportunité d’ouverture de nouvelles lignes multi-lots multi-clients. », la direction de la SNCF a fait procéder au démontage de plusieurs voies sans aucune information aux cheminots et à leurs organisations syndicales à quelque niveau que ce soit !

 

Comme bien souvent, c’est au cœur de l’été que les mauvais coups tombent !

Le 7 juillet, les cheminots de Villeneuve ont eu la désagréable surprise de voir s’activer au sein même du triage des pelleteuses pour démonter des voies !

Déjà, le 10 mai dernier, en opposition avec les cheminots, leurs représentants et les élus locaux, la direction décidait d’abandonner le tri à la gravité sur le site de Villeneuve Saint-Georges. Grâce à la mobilisation des cheminots, de certains élus locaux et du comité de défense du triage, il reste une activité de tri à plat et de dessertes locales.

 

Les élus UMP locaux ont déjà tiré un trait sur l’activité FRET sur le site et aimeraient y voir dresser une gare TGV au détriment de l’activité industrielle ferroviaire. D’autres choix cohérents défendus par la CGT sont possibles pour l’implantation du TGV à Villeneuve. La SNCF entend balayer d’un revers de main la mobilisation des cheminots et de leurs organisations syndicales, des élus de la République, des ONG environnementales et des populations, pour le développement du Fret ferroviaire. La direction du Fret reconnaissant ses insuffisances et les conséquences de sa politique sur le trafic de marchandises par rail, des engagements ont été pris au plus haut niveau de l’entreprise, le 22 juin dernier, où il a été décidé d’examiner les conditions d’une expérimentation de nouvelles organisations pour le Fret de proximité à partir des propositions CGT. Ces annonces de la direction du Fret font suite à celle de la ministre de tutelle d’organisation d’assises du rail à l’automne.

 

La CGT a sollicité par écrit, le 13 juillet, les directions régionales SNCF de Paris Sud Est et Fret Normandie Ile-de-France, dans le cadre d’une Demande de Concertation Immédiate.

 

Les deux directions nous ont reçus séparément le 18 juillet. La direction du Fret se retranchant derrière sa position de « simple locataire » des voies de RFF, n’a apporté aucune réponse et aucune garantie aux inquiétudes des cheminots.

 

La direction régionale de Paris Sud Est, sous couvert de réalisation de travaux importants sur le réseau Francilien, se félicite de l’utilisation de ses voies comme base travaux plutôt qu’une mise en jachère. Sans pouvoir apporter de preuves écrites, elle se retranche derrière un avis favorable de RFF pour le démontage de ces voies « sous réserve d’être en mesure de remettre en l’état actuel toutes les installations » à la fin de chaque phase de travaux.

 

La CGT reste déterminée et ne lâchera rien dans son combat pour le développement du Fret ferroviaire par l’Entreprise Nationale Publique de Service Public, la SNCF !

 

La CGT restera vigilante et saura intervenir par tous les moyens pour préserver et développer l’outil industriel dans l’intérêt des populations, des chargeurs et des cheminots !

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 18:53

Ensemble-pour-Valenton---Christian-HONORE--.png

LA-FRANCE-INTERDIT-ENFIN-OFFICIELLEMENT-LE-PORT-DE-CAGOULES.png

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 18:51

s-copie-1.pngSI SI ! On notera que notre Cricri d'amour a préféré appeler la police nationale plutôt que la municipale de sa bonne ville de Saint Maurice...


La femme d'un élu UMP de Valenton (Val-de-Marne) a été interpellée hier soir à proximité de leur domicile en possession d'une arme de poing, cagoulée et vêtue tout de noir, a-t-on appris ce mercredi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.fr. "Il pourrait s'agir d'un différend familial. Le couple est en instance de divorce", a commenté une source judiciaire.

Regagnant vers minuit son domicile à Saint-Maurice (Val-de-Marne) après un conseil municipal, Christian Honoré a perçu "quelque chose d'étrange" et appelé les forces de l'ordre, qui sont tombées nez à nez avec une femme qui les a mis en joue avec une arme de poing, selon la même source.

Vêtue tout de noir, gantée, le visage recouvert d'un casque et d'une cagoule, cette femme porteuse d'un revolver 22 Long Rifle a été rapidement interpellée, a raconté une source policière. Les policiers ont alors découvert qu'il s'agissait de l'épouse même de l'élu municipal, une femme âgée de 44 ans qui a été placée en garde à vue.

Le parquet de Créteil a ouvert une enquête pour port d'armes illégal et violences à l'encontre de personnes dépositaires de l'ordre public, selon la source judiciaire. La police judiciaire du Val-de-Marne est en charge de l'affaire.

Conseiller municipal depuis 2008 dans le bastion communiste de Valenton, M. Honoré est également depuis 2009 l'assistant parlementaire de Michel Guerry, sénateur des Français établis hors de France.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 08:36

arton1089-ab86b.jpgLe débat des présidentielles s’impose aux citoyens, aux communistes.


Je n’approuve ni la forme, ni le fond du débat proposé par la direction du PCF.

Les communistes voient leur souveraineté esquivée. Pourtant le PCF a aussi la responsabilité de porter une autre perspective en rupture totale avec, tout ou partie du consensus d’aménagement de politiques nationales, européennes entièrement vouées au Capital.

Le PCF n’a rien retenu de la Gauche plurielle, des Collectifs antilibéraux. Tout cela a mené à l’impasse, au retour de la Droite à tous les pouvoirs en France.

Oui, le PCF peut et doit aussi rassembler, réunir, confronter et faire débattre des gens qui déplorent le passé, souffrent et luttent au présent, mais qui ont droit de croire en l’avenir.

Or celles et ceux qui luttent sont ignorés dans ce débat. Les consensus, de Droite, du Centre, des Verts, du PS, et du PGE autour d’aménagements politiques entrent en violation avec les volontés populaires exprimées par les peuples contre MAASTRICHT, LISBONNE.

L’UE, ses traités, ses directives, sa monnaie unique, sa BCE, doivent être combattus.

Le Front de Gauche n’apporte aucun signe de rupture. Comment combattre le Pacte sur l’Euro sans s’opposer à l’EURO ? Qu’apporte l’Europe Sociale aux « fin de droits » en France, aux jeunes, aux femmes dans la précarité ?

Jean-Luc Mélenchon est le chef d’une alliance étriquée, d’une autre force social-démocrate, dont le langage populiste ne peut tromper sur son intention de phagocyter le PCF, son histoire, son présent, son avenir.

L’actualité des entreprises, des quartiers, des campagnes, montrent le besoin d’organiser l’engagement contre les intérêts financiers du Capital et de ses conséquences. 

Marx n’est pas mort, REVE général, des slogans vus dans les manifs et venus du peuple.

Tout cela me conduit à proposer la candidature d’Emmanuel Dang Tran, membre du Conseil national du PCF, âgé de 39 ans, hors de tout appareil, sans cumul de mandats ou de titres, mais engagé comme moi à organiser et rendre possible un autre avenir avec le Peuple de France.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 18:14

 

ag94-copie-5.pngL’aventure aura duré un an et demi. L’arrivée de Colruyt à Corbeil-Essonnes (91) avait marqué, en octobre 2009, l'ouverture de la première unité de l’enseigne en région parisienne. Implanté dans le difficile quartier des Tarterets, le magasin de 1 500 m² a baissé le rideau le 30 avril dernier.

En cause, l’emplacement, donc, mais aussi le déficit de notoriété de l’enseigne, dont les 50 unités françaises se situent principalement dans l’Est. Un Leclerc Drive serait pressenti pour lui succéder.

Colruyt ouvrira en revanche un point de vente à Valenton (94) d'ici quelques semaines. Le Belge espère atteindre 58 magasins en France d’ici à la fin de l’année, une centaine à l’horizon 2014.







Imprimerie Exp-Pli-Site : « On s'attendait à quelque chose mais pas à la fermeture »

 

 

mardi 28.12.2010



L'année se termine décidément mal pour la zone industrielle de Neuville-en-Ferrain. Après les difficultés chez Waucquiez, Xanaka, Diramode-Pimkie, Luxaflex, Gel Service, c'est la société Exp-Pli-Site qui a annoncé sa cessation d'activité hier.

« Ça nous rappelle des souvenirs ? Hein ! » Petit sourire ironique du syndicaliste... Il y a un an, dans le même froid glacial, les représentants de la CGT avaient planté un piquet de grève devant Diramode. Hier matin, leur délégué syndical CGT, Régis Pinhart, était devant le siège d'Exp-Pli-Site, zone industrielle de Neuville-en-Ferrain pour apporter son soutien aux salariés de la société. Tout comme ceux de Gel Service, de Wauquier, de la Blanche-Porte, de Picavet... « C'est normal que l'on vienne les aider. Exp-Pli-Site est une petite entreprise comme nous et ils ont besoin d'aide. » Il y a une semaine, les treize salariés apprenaient la probable fermeture de leur entreprise. Rachetée par le groupe belge Colruyt en 2004, la société est spécialisée dans le mailing, les travaux d'imprimerie et de distribution. Pour les salariés, c'est le choc. « D'autant qu'on nous a dit que l'on pouvait rester chez nous. On serait de toute façon payé. On s'attendait à quelque chose mais pas à la fermeture », racontent Francine, salariée depuis sept ans et Annabelle dernière embauchée dans l'entreprise. « Nous sommes une petite entreprise. L'activité ça va, ça vient mais nous avons toujours du travail. » Le délégué CGT, Mounir Assadi, reconnaît que l'antenne neuvilloise est déficitaire... dans un groupe qui dégage un résultat net de 320 millions d'euros. Il dénonce une volonté de la direction de se débarrasser de ceux qui dérangent. « Nous avons créé notre section syndicale il y a un an. Nous avons fait valoir nos droits et obtenu des augmentations de salaires, la requalification d'employés, l'amélioration des conditions de travail... cela ne fait pas plaisir à tout le monde ! »

Un reclassement au sein du groupe ?

Hier, Philip D'Hooghe, directeur du groupe Mitto qui apppartient à Colruyt, est venu rencontrer le délégué syndical. Il a confirmé « négocier sur la cessation d'activité ». Pour M. D'Hooghe, Exp-Pli-Site n'est plus satisfaisante. « L'activité est négative au niveau du résultat depuis plusieurs années. Pourtant nous avons voulu inverser la vapeur : nous avons acquis de nouvelles machines et renforcé le capital. Mais la crise et la chute des prix n'ont pas permis un redressement. À court et moyen termes, nous ne voyons pas malheureusement d'amélioration.

 » À la sortie de la réunion, Mounir Assadi, délégué CGT, parlait de « scandale ». « Le groupe vient d'annoncer la cessation immédiate des activités. C'est un "Joyeux Noël". Ils vont faire appel à un cabinet pour un reclassement national et international. Nous prévenons tout de suite : nos emplois doivent être maintenus dans les mêmes conditions ! On en a marre des patrons saboteurs qui se moquent de l'avenir des salariés. On ne lâchera rien ! » De son côté Philip D'Hooghe confirme que des possibilités de reclassement dans des entreprises du groupe seront proposées aux salariés. « Mais nous devons négocier de tout cela dans le respect des personnes. » Cela n'empêche pas Francine de s'inquiéter. « On ne peut pas aller en Belgique où il va encore falloir payer des impôts. À moins qu'ils ne mettent des navettes en place... Mais faut pas rêver ! » Le délégué CGT a annoncé la mise en place d'un piquet de grève... Un de plus dans la zone industrielle de Neuville-en-Ferrain. •


PAR ANNE COURTEL

 

 


Colruyt Verviers: conflit social entre le Setca et le directeur régional

Des piquets de grève empêchaient l'accès au Colruyt de Verviers ce vendredi entre 8h30 et 10h. Cette action de protestation fait suite aux rapports tendus entre la délégation syndicale et le directeur régional, explique Marc Lincé, secrétaire régional Setca à Verviers.

La délégation syndicale se dit confrontée depuis plusieurs semaines à une absence de considération de la part de la direction régionale.

Le Setca rapporte que les délégués ne sont pas les bienvenus lors des entretiens avec des membres du personnel. Le syndicat socialiste affirme par ailleurs que "le directeur régional licencie par téléphone des travailleurs absents de longue durée pour des raisons médicales".

Une réunion entre syndicats et direction de Colruyt est prévue prochainement. La chaîne de magasins emploie 200 personnes dans l'arrondissement de Verviers.






Nom: famille Colruyt
Fortune:1,902 345 865millions d’euros
Signalement:actionnaire de la chaîne de magasins Colruyt, réputée pour le faible coût des marchandises et... des salaires du personnel.


David est au Colruyt avec ses deux filles pour la rentrée des classes. Il doit prévoir 150 euros pour la grande (en primaire) et 50 euros pour la petite (en maternelle). En plus de tous les frais exigés par l'école. A la radio, il vient d'entendre la ministre Arena expliquer que pour entretenir les bâtiments scolaires, le budget disponible est beaucoup trop maigre: 30 millions d'euros. Pourtant un impôt sur la seule fortune des Colruyt rapporterait déjà 38 millions.



Chiffres 2005, actualisée la fortune Colruyt atteint désormais les 2,9 milliards €.

La famille Colruyt est la 2e plus grosse fortune de Belgique.

 


http://www.archivesolidaire.org/scripts/print.phtml?section=&object_id=28199&action=Print

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article