Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

0
parti.jpg 
thumbnail-copie-3.jpeg
4cb23c12e9-copie-1.jpg8071d6d8-f802-11df-a4d8-fa25b9579a36-copie-2.jpg 
Capture-du-2012-05-09-21-11-58.png
0
saint-communiste.jpg
00
0
soviet_propaganda.png

 vps-final.jpg

 

BDS-boycott-produits-israel.jpg

  

Recherche

lp.jpg

Léonard PELTIER 

 

arton1476.jpg

Archives

 free-the-miami-5-logo-colour.jpg

 

 rubon1-54e3a.jpgcuba-si.jpg

 

c.jpg

France  Cuba

cuba-si-3.jpg 

cuba_linda.jpg 

 

 

 

motocollant 2010 small

 

 

Thierry-copie-2.jpgHommage à

Thierry MENGUY

 


index.jpg 

une avocate

au service

du salarié

 

Maître

  Verrier Ouahmane Aicha

 

1 RESIDENCE DU PARC
  94430 Chennevières-sur-marne
 Téléphone : 01.49.62.04.45
 Fax : 01.45.76.13.17
 verrier.ouahmane@wanadoo.fr





Articles Récents

  • POUR LES FEMME D'ESPAGNE EN 2014 La nuit, la Résistance ... reprise d'un texte de 2009 Alain Girard Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires. Je...
  • Obsèques d'Henri Alleg
    Sa famille, ses amis, ses camarades lui rendront un hommage fraternel le lundi 29 juillet à 10h30, au crématorium du Père Lachaise, salle de la Coupole. Le même jour, à 16 h, une courte cérémonie d'inhumation aura lieu au cimetière de Palaiseau (Esso...
  • Décès d'Henri Alleg
    Les communistes sont en deuil, les communistes valentonnais bien plus encore. Henri Alleg, Henri l'infatiguable du combat anticolonialiste, de celui pour un Etat palestinien, de celui pour une société à laquelle il donnait un nom: socialiste. Henri, ce...
  • METROPOLES
    METROPOLES Déclaration de l’ANECR Assemblée Nationale Affirmation des métropoles : discuter en 3 jours d’un remodelage profond de la République est un scandale ! Les amendements gouvernementaux adoptés par la commission des lois de l’Assemblée Nationale...
  • Un nouveau club politique prend racine | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr CHAUNY - Le club Nouveau siècle verra le jour en septembre. Ou plutôt son antenne régionale. Une réunion d’information s’est tenue samedi matin. Objectif : réfléchir sur la société actuelle.
  • Il n'y a plus rien Ferré
    merci tovaritchi mais l'"vènement cd'est le rassemblemnt réusii des communistes azinbt quentinnois, aussi fort que Léo www.youtube.com Une œuvre magistrale, qui présente notre temps alors qu'elle le précède. Merci Léo, tu nous a marqué à jamais et ce...
  • Alain Girard shared Le libre service de la...
    Alain Girard shared Le libre service de la solidarité's photo.
  • Le candidat rouge sera Olivier Tournay | Aisne Nouvelle
    www.aisnenouvelle.fr SAINT-QUENTIN - Le militant Olivier Tournay a profité de la Fête des libertés ce dimanche au stade Bienfait pour annoncer sa candidature aux municipales 2014.
  • Alain Girard shared Sinn Féin shop's photo.
  • Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's...
    Alain Girard shared LE MONDE DE SAN-ANTONIO's photo.

 

Découvrez la playlist valentonrouge avec Francesca Solleville

Red_Cavalry_Riding.jpg
La Charge de la cavalerie rouge (Скачет красная конница)  par Kasimir Malevitch 
sainr-just.jpg
   

A mon parti



 Tu m'as donné la fraternité envers celui que je ne connais pas.
Tu as ajouté à mon corps la force de tous ceux qui vivent.
Tu m'as redonné la patrie comme par une autre naissance
Tu m'as donné la liberté que ne possède pas le solitaire.
Tu m'as appris à allumer, co
 mme un feu, la bonté.
Tu m'as donné la rectitude qu'il faut à l'arbre.
Tu m'as appris à voir l'unité et la variété de l'homme.
Tu m'as montré comment la douleur de l'individu  meurt avec la victoire de tous.
Tu m'as appris à dormir dans les durs lits de mes frères.
Tu m'as fait bâtir sur la réalité comme on construit sur une roche.
Tu m'as fait l'adversaire du méchant, tu m'as fait mur contre le frénétique.
Tu m'as fait voir la clarté du monde et la possibilité de la joie.
Tu m'as rendu indestructible car grâce à toi je ne finis plus avec moi.


Canto General 
Pablo Néruda

KM.jpg


8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 13:04

femmes-rebelles.jpg

 

femmes-valenton.jpg

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 13:11

Declaration-UD-CGT---Cantonales-2011.png

Déclaration de la Commission exécutive de
l’UD CGT du Val-de-Marne


Elections cantonales des 20 et 27 mars 2011.


Prolongeons dans les urnes nos colères, nos luttes et nos espoirs !


C’est dans un environnement national et international particulièrement bouillonnant, marqué par de nombreuses luttes revendicatives, de résistances sociales contre les politiques libérales et de révoltes populaires et démocratiques que vont se tenir, les 20 et 27 mars prochain, les élections cantonales.


Ces élections représentent un enjeu important pour les salariés et habitants de notre département. En Val-de-Marne, 25 cantons sur 49 sont renouvelables.
Première organisation syndicale dans ce département, la CGT, qui ne confond pas indépendance avec neutralité, souhaite informer les salariés sur les véritables enjeux de cette élection et ainsi contribuer à battre le risque d’abstention qui ne profiterait avant tout qu’au couple Sarkozy-Parisot.


Alors que tout est fait pour minimiser médiatiquement ce rendez-vous électoral, que le parti de la majorité présidentielle demeure fortement discrédité dans l’opinion pour son passage en force sur les retraites, que l’extrême droite, toujours aussi dangereuse pour les intérêts des salariés, veille en embuscade, le risque d’abstention à cette prochaine consultation demeure élevé chez les salariés !


Pourtant dans le Val-de-Marne, le conseil général intervient dans de nombreux domaines qui touchent notre quotidien de salariés et résidents du département : aide au logement social et à la réhabilitation, développement des transports collectifs (Orbival), construction et gestion des collèges, politique de la petite enfance (76 crèches départementales contre 16 en Hauts-de-Seine), action sociale en tout genre (aide au handicap, RSA, APA, journées des solidarités, aide à la demi-pension), remboursement de 50% au minimum de la carte Imagine’R et carte Améthyste, culture (Mac/Val), cadre de vie et environnement, moyens matériels et financiers (subvention) aux organisations syndicales, accompagnement des associations, etc.


Dans un contexte d’étranglement financier des collectivités territoriales, de remise en cause de leurs légitimités et compétences, de suppression de la taxe professionnelle, de réductions massives de postes et de casse généralisée des services publics au nom de la RGPP, de dégradation des conditions d’emplois et de vie des salariés au nom des plans d’austérité, nous ne sommes pas insensibles à la détermination de la majorité du Conseil général du Val-de-Marne pour résister aux assauts de la droite et du patronat, pour faire de notre département un véritable rempart social à cette politique nationale destructrice de nos droits sociaux et conquêtes démocratiques.


Pas indifférents non plus, en tant que syndicalistes, à la solidarité exprimée et à l’engagement résolu de celui-ci dans la lutte actuelle des salariés du département pour la sauvegarde de la chirurgie cardiaque de l’hôpital Mondor, ainsi que celle des travailleurs sans-papiers ; la préservation et le développement du fret à Villeneuve-Saint-Georges, le maintien et le développement du MIN de Rungis, ou encore, dans l’action contre les suppressions d’emplois à caractère boursiers chez Sanofi-Aventis à Vitry et Gentilly.


Les 20 et 27 mars prochain, dans le prolongement des formidables mobilisations sociales de l’année dernière pour l’avenir de nos retraites, en utilisant massivement notre bulletin de vote, nous pourrons donner de la résonnance et de la force à nos luttes revendicatives quotidiennes, sanctionner efficacement la bande du Fouquet’s et affirmer ensemble des choix clairs pour que le Val-de-Marne poursuive et améliore sa politique solidaire, sociale et environnementale à l’égard de toutes celles et ceux qui travaillent et résident dans notre département.


La CGT du Val-de-Marne, lucide sur les enjeux, appelle l’ensemble de ses organisations et militants à débattre massivement de cette échéance avec les syndiqués et salariés pour combattre le risque d’abstention et peser sur l’avenir.
Ensemble, plus que jamais, agissons dans les luttes et dans les urnes !


Créteil le 1er mars 2011

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 07:56

1327447_650b5368-3ee0-11e0-9bf2-00151780182c_640x280.jpg

Blouses blanches, élus et usagers ont défilé dans les rues de Créteil, hier , pour manifester contre la fermeture annoncée du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital.

AGNÈS VIVES 

 

La mobilisation ne faiblit pas. En pleines vacances scolaires, 600 personnes environ ont battu le pavé hier à Créteil pour défendre le centre hospitalier Henri-Mondor. L’établissement de renom est menacé par la fermeture de son service de chirurgie cardiaque, programmée dans le cadre de la réorganisation de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), à la demande de l’agence régionale de santé (ARS).

SUR LE MÊME SUJET

Il y a une dizaine de jours déjà, un premier rassemblement devant l’hôpital avait réuni entre trois cents et cinq cents personnes.

« On ne laissera pas notre hôpital se faire attaquer de cette manière », clame Jean-Marc Devauchelle, secrétaire adjoint de SUD. Pour l’heure, tous les courriers ou demandes d’entretien auprès des autorités sanitaires sont restés sans réponse. « Ils se renvoient tous la balle », déplore Christophe Pin, de la CGT. Mais pour tous les syndicats et hospitaliers, Mondor est aujourd’hui le « symbole » de la bagarre à mener pour maintenir un service public de santé au sens large.

Dans le cortège, les hospitaliers de Mondor ont été rejoints par de nombreux confrères de Chenevier à Créteil et Emile-Roux à Limeil, également menacés, mais aussi du Centre hospitalier intercommunal de Créteil, ou des hôpitaux de la région parisienne de Cochin, Béclère, Lariboisière, Trousseau, Saint-Antoine… D’anciennes blouses blanches s’étaient aussi mobilisées. « Il faut conserver cet hôpital qui fait de belles choses », martèle cette ancienne cadre. Les usagers aussi étaient encore plus nombreux. « Si Mondor ferme, il faudra aller jusqu’à Paris, calcule Daniel, 73 ans, un ancien patient. Pour ceux qui viennent de Seine-et-Marne, ça fait loin. Et tout le monde ne peut pas aller dans le privé. »

Ils réclament un rendez-vous avec le minstre de la Santé

Loin devant, en tête de la manifestation, les drapeaux des syndicalistes flottaient aux côtés des écharpes tricolores. Christian Favier, président PC du conseil général et Laurent Cathala, député-maire PS de Créteil, qui ont sollicité le ministre, le directeur de l’ARS… ont rappelé « l’incohérence » de cette décision où « la banlieue se retrouve sacrifiée au profit de Paris ». La sénatrice PC, Odette Terrade, doit saisir en séance la secrétaire d’Etat chargée de la Santé. Plus atypique, le député-maire UMP de Maisons-Alfort un peu seul, noyé dans la masse d’élus de gauche, a également défilé. Mobilisé depuis l’été dernier, Michel Herbillon a saisi, lui aussi, le ministre de la Santé, . « Il m’a assuré qu’il allait étudier cette affaire », assure le parlementaire. C’est d’ailleurs directement le ministre que cherchent à rencontrer les défenseurs de Mondor. Les manifestants ont terminé leur manifestation devant la préfecture.

Une délégation a remis au représentant de l’Etat les 11600 signatures récoltées par la pétition et demandé qu’il intervienne pour obtenir un rendez-vous avec le ministre de la Santé. Sans réponse de sa part, les défenseurs de Mondor ont d’ores et déjà prévu de s’inviter devant ses fenêtres le 10 mars.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 22:27

a-copie-1

 

Mobilisons nous contre la fermeture du service de chirurgie cardiaque du CHU Mondor et pour défendre le droit à l’accès à la santé pour tous


En prévoyant cette fermeture, l’Agence régionale de Santé (ARS), son directeur Claude Evin, s’inscrivent dans la volonté gouvernementale de brader la santé au privé dans la logique de la loi Hôpital Patient Santé et Territoire.


C’est bien l’ensemble de l’hôpital public, de la santé publique qui sont menacés. On ne compte plus les fermetures de service, les suppressions d’emplois, notamment dans le Val-de-Marne. Le gouvernement souhaite soumettre l’offre de soins au sacro-saint critère de rentabilité au mépris des impératifs de santé publique, de réponse aux besoins des populations.


Opposé-es à ces décisions arbitraires, les usagers, les élu-es, les syndicats, les associations, les hospitaliers et les universitaires, se mobilisent pour défendre le droit d’accès à la santé pour tous et une offre de soins de qualité.


Le parti communiste, ses militant-es, ses élu-es y sont engagé-es et exigent un moratoire sur l’ensemble de ces restructurations et en particulier celles prévues par l’AP-HP. C’est pourquoi, ils seront présents à la manifestation et rassemblement prévus le 22 février pour la défense de Mondor initiés par une coordination de défense de l’hôpital.


Ils s’inscrivent dans les assises régionales de la santé prévues cette année avec les acteurs de la santé, les syndicats, les populations, les associations, les élu-es pour en faire un véritable lieu d’élaboration démocratique permettant l’expression des besoins de santé et son contrôle démocratique.


Ils préparent d’ores et déjà la journée nationale d’action en direction des ARS du 2 avril prochain.


Notre système de santé a besoin de se transformer pour lutter plus efficacement contre les inégalités sociales et territoriales. L’accès aux soins doit être exclu des logiques de concurrence et de rentabilité financière. Il doit s’inscrire dans une vision solidaire et de proximité en redonnant à l’hôpital public les moyens d’assurer ses missions.


C’est de cette vision que les candidats présentés par le PCF, le Front de gauche sont porteurs dans le cadre des élections cantonales des 20 et 27 mars prochain.


Laurence COHEN,

Secrétaire départementale PCF du Val-de-Marne

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 13:51

1317502_61e64e60-395c-11e0-814d-00151780182c_640x280.jpg

 

Pour les manifestants, cette décharge à ciel ouvert empêche l’ouverture de la nouvelle D 110, destinée à désengorger les centres-villes de Limeil et de Valenton. Mais elle met aussi en danger la santé des riverains. | (LP/A.V.)

 

 

 

Elus et riverains se sont rassemblés hier devant le site de l’entreprise LGD Développement, responsable de l’amoncellement d’un immense tas de matériaux qui empêche l’ouverture à la circulation de la D110.

 


Difficile de ne pas voir cette colline qui s’étend sur plusieurs mètres. Entre Limeil-Brévannes et Valenton, ce sont des tonnes et des tonnes de déchets — 150000 t selon la préfecture —, de matériaux en tout genre, accumulés depuis des années par la société LGD Développement, qui s’élèvent jusqu’au ciel.


Une butte contre laquelle se battent élus et riverains, aidés du conseil général. Réunis hier sur le site, ils en appellent à la responsabilité de l’Etat pour faire cesser ce « scandale écologique », selon Marc Thiberville, conseiller général (PC). Le président du conseil général a écrit au préfet en ce sens. Tout comme les maires de Limeil et de Valenton. « L’Etat n’est pas resté sans agir, assure-t-on à la préfecture. Des procédures sont mises en œuvre. »

Des risques d’éboulis et d’incendie

Pour les manifestants, cette décharge à ciel ouvert met en danger la santé des riverains, mais empêche aussi l’ouverture de la toute nouvelle D 110. Cette route, construite pour désengorger les centres-villes de Limeil et de Valenton, (pour un coût de 16 M€), reste fermée, à cause des risques d’éboulis et d’incendie. Depuis le mois d’août, les pompiers sont intervenus à trois reprises pour éteindre des flammes qui s’échappaient du monticule. Hier, d’ailleurs, malgré la pluie, la montagne était, à certains endroits, arrosée en permanence. Du coup, les élus en sont persuadés, il y a risque de pollution, avec peut-être la présence de matériaux dangereux, comme l’amiante. Ce que dément le patron de LGD.

« On s’inquiète pour notre santé, témoigne Jean-Claude Peter, président de l’Association de défense des riverains et de l’environnement de la rue Gary (Adrerg). Cela fait dix ans qu’on se bat contre cette société implantée d’abord à Valenton puis à Limeil. » Une action en justice est en cours. Mais aujourd’hui, LGD a été mise en redressement judiciaire.

« On a tout perdu. On avait une société qui prospérait et on nous a poussés à cette situation, souligne Patrick Bueno, le patron de LGD. Le centre de tri dérange, à côté du projet immobilier des Temps durables. » Résultat, l’industriel ne veut « rien lâcher » et assure que le tas « restera là. »

Alors, pour les élus, seul le préfet peut régler la situation. D’autant que « LGD et l’Etat sont coresponsables de cette situation », accuse Marc Thiberville, qui estime qu’il y a eu « une certaine complaisance » de l’Etat. Lorsque LGD a décidé de transformer son site de transit en site de stockage, elle a eu l’aval de la préfecture.

« Nous demandons à l’Etat d’analyser ce tas et de faire enlever ces déchets », conclut Joseph Rossignol, maire PG de Limeil. Mais pour enlever 150000 t, il faut compter entre 9 et 12 M€. A cela s’ajoute plus d’un million d’euros de frais de traitement.

Hier soir, le patron de LGD s’est cependant dit prêt à « céder le terrain si l’Etat se charge de l’évacuation des déchets et d’en être le maître d’œuvre ». Une délégation d’élus et de riverains doit être reçue ce soir par le préfet.

Le Parisien

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 20:30

bv000002

Vendredi 11 février

Monsieur ...., académie de Créteil.

L’association des parents d’élèves de l’école Decroly me fait passer votre récente réponse à leur dernier courrier pour vous signaler un manque de 62 heures hebdomadaires de présence d’AVS sur toute l’école, lequel, à ma connaissance, est à répartir sur une huitaine d’enfants, et pour être parfaitement honnête avec vous, même si aujourd’hui ma démarche est collective, l’un de ces enfants se trouve être mon fils Nathan De Jonckheere, 10 ans autiste, classe de CM1.

Vous avez bien lu, autiste, 10 ans, classe de CM1. Je n’ai certainement pas envie de vous raconter la longue histoire d’engagement de notre part, ses parents, pour parvenir à un tel résultat, entre autres raisons pour ne pas vous faire plaisir, et aussi parce que je crains naturellement que vous ne manquiez pas d’en faire votre étendard, or, rien ne serait être plus immérité. Si Nathan est effectivement scolarisé en classe de CM1 aujourd’hui, c’est surtout grâce à la détermination invincible de ses parents, à la compétence remarquable des personnes qui interviennent auprès de lui, et aussi de la bonne volonté de ses enseignants, mais CERTAINEMENT PAS grâce à l’incurie de l’Education nationale.

Depuis le début de l’année scolaire, Nathan fait partie des enfants qui sont le plus en déficit d’heures d’AVS dans toute l’école Decroly. Sur les dix-huit heures qui lui ont été allouées (et qui sont insuffisantes), seules six heures ont donné lieu à une présence d’une AVS, et encore à partager avec une autre élève handicapée de sa classe. Depuis le début de l’année scolaire, on nous a fait lanterner : "la semaine prochaine", "dans deux semaines", "on va bientôt recevoir une affectation", promesses de plus en plus fuyantes. On m’a même dit un jour au téléphone que l’AVS de Nathan était effectivement affectée mais qu’elle était absente depuis son affectation pour des raisons de santé. Bel exemple de cynisme bureaucratique !

Quels sont les effets de cette désaffectation ? Nathan a quitté la classe de CE2, il avait un niveau scolaire qui le situait au milieu de sa classe. Aujourd’hui, il serait en décrochage complet si son orthophoniste ne déployait pas des trésors d’invention pour contrer cette dérive, et pareillement son psychomotricien, si son instituteur ne gérait pas au mieux ce manque de moyens, mais au prix d’efforts qui ne sont pas normaux puisqu’une trentaine d’autres enfants sont dans la même classe, si nous ne payions pas une institutrice pour du soutien scolaire personnalisé, sans compter notre propre mobilisation sans faille pour le solliciter quasi en permanence.

Mais rassurez-vous, cela fait seulement sept années que nous pallions les carences de l’Education nationale et que nous lisons ces magnifiques réponses administratives à nos courriers, réponse dans lesquels vos collègues et vous-même n’avez aucune honte pour employer des mots comme diligence.

Sachez que votre diligence n’est jamais arrivée.

Et maintenant qu’allez-vous faire ? Bazarder ce courriel dans la poubelle ? Et passer un bon week-end et de bonnes vacances ?

Et vous pensez que les autres parents et moi-même allons juste abandonner ?

Vous faites erreur. Et si vous ne donnez pas une réponse satisfaisante à ce dernier courrier, à cette dernière demande, vous verrez à quel point vous faites erreur. Il ne vous est pas permis de douter de ma détermination.

Maintenant, faites vraiment votre travail, arrêtez de mentir, arrêtez de gérer, arrêtez de biaiser. Et trouvez-nous les AVS manquantes pendant les vacances de février. Un point c’est tout.

Philippe De Jonckheere

La récente prose de ce monsieur :

"Mme la Présidente,
Vous avez bien voulu solliciter mon attention sur l’accompagnement des élèves handicapés au sein de l’école Decroly.
En concertation avec l’enseignante référente pour la scolarisation des élèves handicapés, les services académiques gèrent cette situation avec toute la diligence nécessaire.
Ils restent dans l’attente d’un courrier d’une personne nommée mais retenue auprès de son fils malade et une démission est intervenue récemment. Ces services veilleront à compléter le dispositif dès qu’ils posséderont les éléments nécessaires.
Je vous prie d’agréer..."


Je n’agrée rien du tout.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 20:48

Sans-titre-2.jpg

 

Près de 30 valentonnaises et valentonnais ont participé au rassemblement pour le maintien du service de chirurgie cardiaque à Henri Mondor à l'appel sur Valenton de Françoise Baud, de la section du PCF et des élus (es) communistes et républicains, de l'Union Locale CGT.

Des centaines de salariés, de val de marnaises et de val de marnais ont signifié leur refus collectif de la casse de ce service, de la casse du droit aux soins, à la vie.

 

Pendant ce temps 13 premières signatures spontanées de recueillies au service petite enfance de notre ville ce qui en dit long sur la volonté de ne rien lâcher et les possibilités de se rassembler, de rassembler pour gagner.

Le tract contre la suppression des postes dans l' Education Nationale, 571 dans le 94 et l'exigence de moyens sera distribué dans les jours à venir, le journal de 24 pages sur les réalisations et les ambitions des communistes pour notre Val de Marne sera mis sous enveloppes et diffusés aux communistes et à celles et ceux qui déjà appellent à voter pour une gauche qui soit vraiment de gauche représentée par marc Thiberville et Françoise Baud, la pétition pour gagner à Henri Mondor démarre samedi au 48 à 10h30 avec le point de rencontre public des communistes du quartier puis dimanche à la Lutèce devant ED et sur le marché à 10h00


PLUS UN INSTANT A PERDRE : MOBILISATION GENERALE POUR BATTRE LA DROITE, L'EXTREME-DROITE, LE PATRONAT, POUR UN VAL DE MARNE VRAIMENT A GAUCHE.

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 19:14

 

 

Coordination pour la défense


du Service de Chirurgie cardiaque


de


l’Hôpital H. Mondor, Créteil


Nous ne laisserons pas fermer


a-copie-1.jpg

 

le service de chirurgie cardiaque du


CHU HENRI MONDOR de CRETEIL

 

Où en sommes-nous ?


Le 26 janvier 2011, l’ARS IDF confirmait la fermeture de la cardio-chirurgie du Centre Hospitalier Universitaire Henri Mondor. Une annonce qui a soulevé un grand élan de colère et de solidarité tant au sein du groupe hospitalier que des usagers, des élus, partis politiques et syndicats pour prendre à bras le corps le dossier de la cardio-chirurgie, pour le défendre bec et ongles.  

 

Christian FAVIER, Président du Conseil général et l’ensemble des conseillers généraux ont apporté leur soutien à ce combat dans un vœu voté à l’unanimité.


Les arguments sont solides qui tendent à justifier le maintien d’une activité qui rayonne sur un bassin de population d’1 million 500 mille habitants, couvrant le Val de Marne, la Seine et Marne et l’Essonne et que l’ARS voudrait priver d’une des spécialités chirurgicales les plus importantes.


Avec ces 600 interventions année, intégrée au pôle cardio-vasculaire, ce service contribue par sa seule existence à l’activité de tout l’Hôpital. La fermeture du seul service de ce type dans l’est francilien, par M. Claude Evin, Directeur général de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) d’Ile de France, sans aucune concertation, met en danger l’ensemble des services médicaux de l’Hôpital Henri Mondor, comme ceux du Centre Hospitalier Universitaire (CHU). C’est la Recherche et la santé publique des populations du Val-de-Marne (94) et de la Seine et Marne (77), qui sont mises à mal par cette décision autoritaire.

 

Nous appelons la population du Val-de-Marne, leurs élu-es,


Les usagers et professionnels du groupe Hospitalier


Henri Mondor- Albert Chenevier


A


un large rassemblement


devant l’Hôpital Henri Mondor


( Rue Gustave Eiffel, M°Créteil-Echât) 


le Jeudi 10 Février de 13h30 à 14h30


Cette fermeture annoncée contre toute logique répond à une volonté politique d’économie à court terme sans réel projet que celui de livrer sans vergogne nos services d’excellence au privé faisant de la santé une marchandise comme une autre.

Tous ensemble, le 10 janvier devant l’Hôpital H.Mondor, ne laissons pas faire ces voyous. L’Assistance Public est notre bien commun, nous voulons qu’elle continue de nous soigner dans ce qui a fait son identité, l’excellence et la proximité.


Nous devons dire non à la casse de notre Hôpital…notre nombre et notre détermination feront notre victoire !!!

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 16:46

cantonales

greenshot 2011-01-14 22-40-22-copie-1

 

 

 

Le cap des 550 appels* à voter pour Marc Thiberville et Françoise Baud est dépassé sur Valenton.

Ce n'est ni hasard, ni miracle, il s'agit du fruit de la mobilisation montante des communistes, il s'agit de la reconnaissance de la place de nos élus(es) et des communistes dans toutes les batailles populaires et en premier lieu de Françoise et de Marc.

 

Notre parti rassemble dans les luttes, dans les rues, dans les urnes.

Ce dimanche, 11 nouveaux communistes ont rejoint leur parti.

 

Alors que les candidats Roses/verts claironnent leur volonté de casser la politique de gauche du Conseil Général et pire de rayer notre département de la carte, les valentonnaises et les valentonnais relèvent le défi.

 

Oui le Val de Marne aura une bonne gauche, une vraie gauche !

Oui le Val de Marne battra la droite extrême et l'extrême droite !

 

*520 lors de la dernière cantonale et en fin de campagne

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 23:13

greenshot 2011-01-14 22-40-22-copie-1

 

 

SAMEDI 29 10H00

Point de rencontre LIDL

 

NOUVEAU

SAMEDI 29  10H00

Point de rencontre Intermarché 10H00

 

DIMANCHE 30 10H00

point de rencontre sur le marché

 

DIMANCHE 30  10H00

permanence à la section


DIMANCHE 30 10H30

rencontre publique des communistes des Polognes


DIMANCHE 30 11H45

bilan de campagne et pot fraternel à la section

 

NOUVEAU

MERCREDI 02  19H00

réunion à la section des animateurs de la bataille de remise de cartes et cotisations

 

greenshot 2011-01-14 13-50-10

Repost 0
Published by valenton rouge - dans Valenton
commenter cet article